in ,

Le député Taugourdeau parle du « prétendu réchauffement climatique » à l’Assemblée Nationale


réchauffement climatique jean charles taugourdeau climato sceptique

Ok boomer ! Voilà comment la nouvelle génération réagit à ces déclarations d’un autre temps lorsque des parlementaires grisonnants s’en prenent aux grandes causes du 21ème siècle.

Le député Les Républicains, Jean-Charles Taugourdeau, a ouvertement remis en cause le réchauffement climatique lors d’une question posée à l’Assemblée Nationale.

« Tous ceux qui travaillent n’en peuvent plus de la multitude de normes édictées au nom du développement durable et du prétendu réchauffement climatique. »

Malgré les critiques, Jean-Charles Taugourdeau a maintenu ses propos devant les journalistes en expliquant qu’il y a avait plusieurs avis sur la question du réchauffement climatique.

« Au nom du réchauffement climatique, on se permet de faire tout et n’importe quoi. Il est dit dans la Charte de l’environnement qu’on doit observer un principe de précaution. Il y a des climatologues qui défendent une thèse, d’autres qui en défendent une autre […] C’est juste ça que je dis », s’est-il justifié. Avant de critiquer, en guise de conclusion, « le lobby du développement durable ».

Les déclarations de l’élu du Maine-et-Loire ont été critiquées par le nouveau président Les Républicains, Christian Jacob, qui a souhaité réaffirmer la position du parti.

« Le réchauffement climatique c’est une réalité qui n’est pas contestable »

Pour autant, aucune sanction ni demande d’excuses publiques n’ont été demandées à Jean-Charles Taugourdeau.

Depuis quelques années, les climato-sceptiques sont devenus inaudibles devant les preuves et consensus des scientifiques du monde. Les critiques contre les politiques écologiques ont ces derniers temps été remplacées par des attaques contre contre Greta Thunberg et autres figures du combat contre le changement climatique.

Les propos Jean-Charles Taugourdeau sont d’autant plus choquant qu’ils démontrent que le climatoscepticisme a juste muté mais reste extrêmement présent même sur les bancs du parlement français.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yann Arthus-Bertrand france inter

« On a perdu cette bataille contre le changement climatique, il faut l’accepter. C’est la fin d’un monde. » Yann Arthus-Bertrand

crs lyon reforme des retraites

Grève 5 Décembre : les forces de l’ordre chargent les manifestants à Lyon