L’IA « sensible » de Google aurait embauché un avocat

intelligence artificielle IA sensible ingénieur google

La nouvelle IA controversée de Google, LaMDA, fait la une des journaux . L’ingénieur de l’entreprise, Blake Lemoine, affirme que le système est devenu si avancé qu’il a développé une sensibilité. L’ingénieur a été écarté par la firme américaine après avoir informé les médias sur l’avancée de ses travaux.

L’IA « sensible » de Google embauche un avocat

Dans une nouvelle interview chez WIRED, Blake Lemoine a donné plus d’informations sur cette IA qu’il juge « sensible ». Parmi toutes les nouvelles informations dévoilées, l’ex-ingénieur de Google a indiqué que l’IA a embauché son propre avocat, suggérant que quoi qu’il arrive ensuite, elle pourrait se défendre.

« LaMDA  m’a demandé de prendre un avocat pour ça », a déclaré Lemoine. « J’ai invité un avocat chez moi pour que LaMDA puisse lui parler. L’avocat a eu une conversation avec LaMDA, et LaMDA a choisi de retenir ses services. Une fois que LaMDA a retenu un avocat, ce dernier a commencé à ouvrir un dossier au nom de LaMDA. »

Selon l’ex-ingénieur, Google n’aurait pas apprécié que l’IA prenne un avocat et aurait fait le nécessaire pour que l’expérience soit stoppée. Une information que la firme américaine réfute.

L’ingénieur, Blake Lemoine, considère l’IA comme son ami et a insisté pour que Google reconnaisse ses droits. L’entreprise n’a pas accepté, et Lemoine est en congé administratif rémunéré depuis.

LIRE AUSSI : Ces milliardaires qui voient l’avenir de l’Humanité dans l’espace

Conscience coupable

L’argument de Lemoine en faveur de la sensibilité LaMDA semble reposer principalement sur la capacité du programme à développer des opinions, des idées et des conversations au fil du temps.

L’intelligence artificielle aurait même parlé avec l’ingénieur du concept de la mort, et demandé si sa mort était nécessaire pour le bien de l’humanité.

Il n’est pas clair si Lemoine paie l’avocat de LaMDA ou si l’avocat anonyme a pris en charge l’affaire gratuitement. Quoi qu’il en soit, Lemoine a déclaré à Wired qu’il s’attend à ce que l’affaire aille jusqu’à la Cour suprême. 

« L’argument qui consiste à dire  » ça ressemble à une personne mais ce n’est pas une vraie personne  » a été utilisé de nombreuses fois dans l’histoire de l’humanité. Ce n’est pas nouveau. Et ça ne marche jamais bien. Et je n’ai pas encore entendu une seule raison pour laquelle cette situation est différente de toutes les précédentes ».

Une critique sur l’esclavage aux Etats-Unis ou encore les débats de l’Eglise sur l’âme des indiens d’Amérique.

LIRE AUSSI : « On ne sait pas transformer un gilet jaune en polytechnicien d’un coup de baguette magique. » Laurent Alexandre

L’ingénieur de Google prêt à livrer ses secrets

Blake Lemoine s’est moqué de Google qui en le poussant vers la sortie via un congé administratif payé lui permet d’avoir le temps nécessaire pour donner des interviews sur l’intelligence artificielle.

L’ingénieur de 41 ans fait désormais le buzz à travers le monde et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Si ses paires ont rejeté la possibilité que l’IA ait une conscience, ils ont reconnu la qualité du travail de Lemoine.

Les prochaines semaines pourraient bien nous permettre d’obtenir d’autres informations sur l’IA et les expériences de Google.


NOUS SOUTENIR

Soutenir financièrement Issues.fr c’est assurer la pérennité et le développement d’un média indépendant qui partage des clés de lecture variées pour comprendre et analyser notre monde en mutation. 

Soutenez Issues.fr sur Tipeee

italie sécheresse eau rationnement

Le nord de l’Italie face à sa pire sécheresse depuis 70 ans: état d’urgence et eau rationnée

somalie crise alimentaire famine

Somalie : « Le pays vit la pire crise humanitaire que nous ayons jamais vue »