in , ,

La star du « Joker » Joaquin Phoenix arrêté après une manif sur le climat avec Jane Fonda


Joaquin Phoenix, alias le Joker, a été arrêté vendredi à Washington, alors qu’il protestait aux côtés de Jane Fonda lors de sa manifestation hebdomadaire « Fire Drill Fridays ». Martin Sheen a également été arrêté, selon CBS News.

Fonda proteste contre la façon dont les politiciens gèrent la crise climatique chaque vendredi. Le vendredi 10 janvier était son 14e vendredi de protestation, selon CNN.

« Une chose dont je pense qu’on ne parle pas souvent dans le mouvement environnemental ou dans les conversations sur le changement climatique, c’est que l’industrie de la viande et des produits laitiers est la troisième cause principale du changement climatique. Il y a quelque chose que vous pouvez faire, aujourd’hui, maintenant et demain, en faisant un choix sur ce que vous consommez », a déclaré Phoenix à la foule lors de la manifestation,

L’acteur Joker a fait les gros titres plus tôt dans la semaine pour ses déclarations sur le changement climatique lors de son discours aux Golden Globe (où il a remporté le Prix du Meilleur acteur dans un film dramatique). Il s’est exprimé ouvertement sur l’impact de l’industrie de la viande et des produits laitiers sur le climat. Il a fait l’éloge de la Hollywood Foreign Press Association pour avoir servi un repas à base de plantes lors de la cérémonie des Golden Globes.

Les Nations Unies ont récemment publié un rapport mettant en garde les pays contre les dangers du changement climatique. Ils ont également exhorté les populations à réduire leur consommation de produits laitiers et de viande en optant pour des aliments à base de plantes comme moyen d’agir sur le climat.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour 2030, l’ONU dresse un plan pour éviter la sixième extinction massive de la Terre

Un policier calme un collègue sur le point de dégoupiller une grenade (D.B.D. ?) au milieu de la foule