En Italie, 700.000 enfants en difficulté alimentaire suite à la crise du Covid-19

Environ 700 000 enfants seraient privés d’une alimentation suffisante à cause de la crise du coronavirus qui a touché violemment l’Italie. Le pays vit sous confinement depuis plus de deux mois et a stoppé une grande partie de ses activités économiques.

L’association agricole italienne Coldiretti a déclaré que les difficultés économiques dues à l’épidémie de coronavirus avaient été aggravées par la fermeture des cantines scolaires. Pour beaucoup d’enfants pauvres, le repas à la cantine est essentiel pour leur régime alimentaire.

« Le nombre d’enfants de moins de 15 ans qui ont besoin d’aide pour obtenir du lait ou de la nourriture est maintenant de 700.000 », peut-on lire dans un communiqué.

Les principales victimes du confinement et de la crise économique sont les familles de travailleurs saisonniers et temporaires, les propriétaires de petites entreprises et les commerçants. Les personnes sans-papiers ont été également touchées car elles ne pouvaient pas travailler, n’avaient plus d’économies et ne pouvaient pas bénéficier des aides de l’Etat.

L’Italie du Sud a été la partie du pays la plus touchée par l’augmentation des personnes en difficultés. Le pays fait face à une augmentation des prix des denrées de premières nécessités comme les fruits (+8.4%), des légumes (+5%) et du lait (4.1%).

Face à l’augmentation de la pauvreté, les associations caritatives ont dû redoubler d’efforts pour aider les pauvres beaucoup plus nombreux. 39% des italiens ont indiqué qu’ils étaient prêts à soutenir les foyers précaires par des dons d’argent ou de nourriture.

En France, les files de distributions alimentaires des Restos du cœur ont triplé dans certaines régions de France. A Paris, Toulouse, Lille, Rennes ou Nantes, les personnes en difficulté sont de plus en plus nombreuses à survivre grâce aux dons des associations caritatives.

LIRE AUSSI : Plus de 3 millions de personnes au Royaume-Uni souffrent de la faim

Après le Krach pétrolier, les Etats-Unis sanctionnent l’Arabie Saoudite en diminuant sa protection

A Londres, une employée du rail décède après qu’un homme lui crache dessus