« Il n’y a plus aucun masque, ils ont tous été volés »: le coup de colère du chef de service de la pneumologie au CHU de Nice

masques coronavirus c125ca 0a1x 1

Le chef du service de pneumologie au CHU de Nice, Pr Charles Hugo-Marquette, est en colère suite à des vols à répétition de masques à l’hôpital. Des vols qui s’ajoutent à ceux qui se sont produits récemment CHPG de Monaco.

« Le comportement des gens devient irrationnel, aberrant! Il n’y a plus aucun masque au bloc opératoire de l’hôpital Pasteur 1, ils ont tous été volés! »

Ce matin a été recensé dans les Alpes-Maritimes le premier cas de coronavirus. La panique gagne les rangs des patients mais également des soignants qui ne possèdent plus le matériel adéquat pour se protéger.

« Dans notre service, sont hospitalisées des personnes touchées par la grippe, par définition très contagieuse, et du personnel rentre dans les chambres sans porter de protection! Alors que dans le même temps, il est terrorisé par le coronavirus… »

Charles Hugo-Marquette a également dénoncé les comportements irresponsables de visiteurs qui s’introduisent dans les services de pneumonie pour voler les seules protections sanitaires des soignants.

Ils « font main basse sur les masques rangés dans les penderies situées devant les chambres d’isolement de patients affectés par des bactéries multirésistantes et donc extrêmement vulnérables ». 

Le Professeur du CHU de Nice a appelé les citoyens à la raison. En effet, les hôpitaux publics déjà affaiblies par des mesures d’austérité ces derniers années sont en première ligne et doivent avoir tous les moyens de traiter les malades dans les meilleures conditions.

Les pharmacies de France font face à une pénurie de masques. Le Ministère de la Santé a commandé des millions de masques aux fabricants cependant la demande chinoise est tellement importante que les retards devraient se multiplier.

Dans l’Oise, les habitants se sont rués sur les supermarchés et drive pour se procurer des denrées alimentaires non-périssables. Pour l’heure, les autorités sanitaires ont annoncé 38 cas en France dont plus d’une dizaine dans le 60.

turquie russie syrie idlib

Ankara réplique à des bombardements en Syrie et ouvre ses frontières vers l’Europe aux réfugiés syriens

covid19 coronavirus 9 jours objets

Le coronavirus se transmet en touchant des pièces, écrans de téléphone, portes et tient jusqu’à 9 jours sur les objets