Convention citoyenne pour le climat : Daniel Cohn-Bendit tiré au sort

Convention citoyenne pour le climat
European MP Daniel Cohn-Bendit poses on May 16, 2018 during a photocall for the film "On the Road in France (La Traversee)" at the 71st edition of the Cannes Film Festival in Cannes, southern France. (Photo by Anne-Christine POUJOULAT / AFP)

La Convention citoyenne pour le climat commence en fracas avec l’annonce du tirage au sort de Daniel Cohn-Bendit. Une annonce incroyable alors que seulement 150 citoyens pourront participer à cette initiative novatrice.

Emmanuel Macron l’avait annoncé lors de la sortie du « Grand débat national », la convention citoyenne sur le climat devra permettre une réflexion sur les mesures à prendre pour lutter contre le dérèglement climatique. Récemment annoncé en fanfare sur les médias notamment en invitant l’un des principaux protagoniste, Cyril Dion, réalisateur du film Demain et militant écologiste.

Coup du sort, lors du tirage pour choisir les citoyens qui participeront à cette initiative inédite, Daniel Cohn-Bendit, ancien leader du mouvement de mai 1968 et ex-député européen écologiste, a été élu selon une information de l’Obs.

Actuellement en train de tourner un documentaire, Cohn-Bendit a choisi de décliner l’occasion de faire son retour dans les questions politiques liées à l’écologie. Selon la même source, le jeune opérateur qui a contacté l’ancien député ne le connaissait pas.

Une bonne nouvelle pour les principaux instigateurs de ce projet novateur qui aurait dû faire face à une « grande gueule » de la télévision avec un passif lourd. Ce coup du sort est aussi extrêmement intéressant pour les partisans du tirage au sort.

Le choix des citoyens se fait d’abord par une sélection de 250 000 à 300 000 citoyens de manière aléatoire. Un prestataire privé est chargé de les appeler un par un. Le numéro de téléphone est composé automatiquement afin que l’opérateur ne puisse pas savoir qui il appelle.

Bernard Pivot s'attaque à Greta Thunberg

Le tweet sexiste anti-Greta Thunberg de Bernard Pivot ne passe pas

Aéroport géant de Pékin

Nouvel aéroport géant : Pékin ambitionne 1,6 milliard de voyages par an d’ici 2037