En plein déconfinement, la Chine met en quarantaine tout un comté après de nouveaux cas de coronavirus détectés

Capture d’écran 2020 04 02 à 16.07.40 compressor

La province du Henan, dans le centre de la Chine, a mis en place de nouvelles mesures de confinement après que plusieurs cas de coronavirus aient été signalés. La Chine tente de relancer son économie en permettant un retour au travail progressif de sa population sous le regard des observateurs internationaux.

La province du Henan a signalé samedi un cas confirmé dans la ville de Luohe. Les autorités locales ont déclaré que la personne infectée avait été en contact avec deux médecins basés dans le comté de Jia qui ont par la suite été testés positifs au coronavirus même s’ils n’avaient montré aucun symptôme.

Face à la crainte d’un retour de l’épidémie, des mesures de type confinement et couvre-feu sont entrées en vigueur mardi dans le comté de Jia, près de la ville de Pingdingshan, où environ 600000 habitants de la région ont été invités à rester chez eux. Une approbation spéciale est requise pour tous les déplacements à l’extérieur du domicile.

Les autorités ont exhorté les résidents à s’approvisionner en légumes et en produits de première nécessité pour se préparer à l’isolement, ajoutant que chaque famille pouvait également désigner un membre pour aller faire ses courses une fois tous les deux jours.

Selon l’avis du comté de Jia, les résidents doivent avoir des permis spéciaux pour quitter leur maison et doivent se faire prendre leur température et porter des masques pour circuler.

Toutes les entreprises ont été fermées, à l’exception des services publics, des fournisseurs médicaux, des sociétés de logistique et des entreprises alimentaires. Tous les magasins sauf les supermarchés, les hôpitaux, les marchés alimentaires, les stations-service, les pharmacies et les hôtels ont été fermés.

De plus, seules les personnes disposant d’un permis spécial peuvent se rendre au travail et les voitures ne peuvent être utilisées qu’un jour sur deux, en fonction de leur numéro de plaque.

Un responsable du bureau des transports du comté a confirmé que le comté avait été placé en confinement.

« Il vaut mieux ne pas venir dans le comté de Jia maintenant », a déclaré le responsable. « Personne ne peut entrer ou sortir. »

Au cours de son récente voyage d’inspection dans la province du Zhejiang, le président Xi Jinping a souligné que la Chine doit prendre des mesures prudentes pour permettre un retour à la vie normale mais a averti les autorités sur la nécessité de veiller à empêcher le retour de l’épidémie.

La Chine a imposé des mesures draconiennes à Wuhan – l’épicentre initial de la pandémie de coronavirus – en janvier, bouclant la ville de 11 millions d’habitants pour empêcher la propagation de la maladie.

Les marchés financiers, comme les diplomaties occidentales, observent le déconfinement chinois afin de voir si l’économie peut redémarrer malgré l’absence d’un vaccin. En France, le gouvernement a indiqué que le déconfinement n’était pas prévu et que des informations seraient données dans les prochaines semaines.

maxresdefault

Olivier Delamarche : « On va être dans une récession monumentale! »

Capture d’écran 2020 04 02 à 16.58.18 compressor

Face à la crise : l’autonomie est-elle possible ? (Barnabé Chaillot)