in ,

🔮 Centrale nuclĂ©aire de Tchernobyl – L’incendie gĂ©ant est Ă  2 km de l’usine « stockant les dĂ©chets les plus radioactifs »

Des incendies de forĂȘt qui brĂ»lent depuis plusieurs jours dans le nord de l’Ukraine ne se trouvent plus qu’Ă  quelques kilomĂštres de la centrale nuclĂ©aire abandonnĂ©e de Tchernobyl, selon des rapports.

En rouge : Ă©tendue approximative de l’incendie et les zones du sarcophage et des dĂ©chets nuclĂ©aires

Yaroslav Emelianenko, observateur sur les lieux, a dĂ©clarĂ© que les flammes avaient atteint la ville abandonnĂ©e de Pripyat, qui desservait l’usine. L’incendie est dĂ©sormais Ă  seulement 2 km des installations oĂč les dĂ©chets les plus dangereux de l’usine sont stockĂ©s.

“Le tour-opĂ©rateur de Tchernobyl affirme que les incendies de forĂȘt ont atteint la ville fantĂŽme de Pripyat et se trouvent Ă  2 km d’une installation «stockant les dĂ©chets les plus radioactifs de toute la zone de Tchernobyl». Le gouvernement est soit mal informĂ©, soit dissimule les choses “comme en 1986″”.

Selon l’ONG Greenpeace, les incendies sont bien plus importants que les autoritĂ©s ukrainiennes ont annoncĂ©. La branche russe de l’ONG, citĂ©e par Reuters, a dĂ©clarĂ© que le plus grand incendie couvrait 34 000 hectares, tandis qu’un deuxiĂšme incendie Ă  seulement un kilomĂštre de l’ancienne usine faisait 12 000 hectares.

“Les incendies de forĂȘt prĂšs de la centrale nuclĂ©aire de Tchernobyl qui brĂ»lent depuis le 3 avril sont dĂ©jĂ  devenus les plus importants de toute l’existence de cette zone d’exclusion. Ces incendies sont extrĂȘmement dangereux car les radionuclĂ©ides situĂ©s dans les couches supĂ©rieures du sol peuvent ĂȘtre libĂ©rĂ©s dans l’air”, a Ă©crit l’ONG sur son Twitter.

Coupe-feu autour de l’usine

La police a dĂ©clarĂ© que l’incendie brĂ»lait depuis le week-end du 4 avril, aprĂšs qu’un homme a mis le feu Ă  de l’herbe sĂšche prĂšs de la zone d’exclusion. L’incendie s’est depuis rapprochĂ© de la centrale nuclĂ©aire.

Plus de 300 pompiers, six hĂ©licoptĂšres et des avions tentent d’Ă©teindre l’incendie depuis les airs. L’armĂ©e ukrainienne a Ă©tĂ© appelĂ©e en renfort pour soutenir l’action des soldats du feu.

Kateryna Pavlova, chef par intĂ©rim de l’Agence d’État ukrainienne sur la gestion des zones d’exclusion, a dĂ©clarĂ© Ă  l’agence de presse Associated Press qu’elle “ne peut pas dire que l’incendie est contenu”.

« Nous avons travaillĂ© toute la nuit, Ă  creuser des pare-feu autour de l’usine pour la protĂ©ger du feu », a-t-elle dĂ©clarĂ©.

Le 5 avril, Yegor Firsov, chef par intĂ©rim du service public d’inspection Ă©cologique de l’Ukraine, a dĂ©clarĂ© dans un message sur Facebook que les niveaux de rayonnement dans la rĂ©gion avaient augmentĂ© considĂ©rablement au-dessus de la normale.

Les responsables gouvernementaux ont par la suite rejetĂ© cette conclusion et dĂ©clarĂ© que les niveaux dans la rĂ©gion Ă©taient «dans les limites normales». M. Firsov a Ă©galement retirĂ© ses remarques.

Selon le « Centre scientifique et technique d’État pour la sĂ»retĂ© nuclĂ©aire et radiologique » (SSTC NRS), a prĂ©vu un changement de direction des vents qui pourraient dĂ©placer, dans les prochaines heures, “des masses d’air potentiellement contaminĂ©es” vers la capitale Kiev.

La centrale nuclĂ©aire de Tchernobyl et la ville voisine de Pripyat ont Ă©tĂ© abandonnĂ©es depuis 1986, lorsque le rĂ©acteur n ° 4 de la centrale a explosĂ©. L’explosion a envoyĂ© un nuage de retombĂ©es radioactives dans une grande partie de l’Europe, la zone autour de l’usine Ă©tant la plus touchĂ©e.

Il est interdit aux gens de vivre Ă  moins de 30 kilomĂštres de la centrale. Les trois autres rĂ©acteurs de Tchernobyl ont continuĂ© de produire de l’Ă©lectricitĂ© jusqu’Ă  la fermeture dĂ©finitive de la centrale en 2000.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Chine. Un McDonald’s refuse de servir les personnes de couleur noire, accusĂ©es d’ĂȘtre porteuses du coronavirus

    ClĂ©ment Viktorovitch dĂ©crypte le discours d’Emmanuel Macron