in ,

La péninsule Antarctique vit son année la plus chaude depuis plus de 30 ans

L’année 2020 est la plus chaude de la péninsule antarctique au cours des trois dernières décennies, a révélé vendredi une étude de l’Université de Santiago du Chili.

Selon les chercheurs de la base aérienne chilienne de Frei sur l’île de King George, les températures ont atteint entre 2 et 3 degrés sur la péninsule, qui est la partie la plus au Nord de l’Antarctique continental, pendant les six mois de janvier à août de cette année.

« Les températures dans toute la péninsule Antarctique ont été supérieures de plus de 2°C aux valeurs habituelles », a expliqué Raul Cordero, climatologue et chef du Groupe de recherche Antarctique de l’université de Santiago (Usach), dans un communiqué publié par l’Institut Antarctique chilien (Inach).

«Dans l’extrême nord de la péninsule antarctique, la température moyenne cette année a été jusqu’à présent supérieure à 0 degré. Cela ne s’était pas produit depuis 31 ans », a ajouté Cordero.

Il a qualifié ce fait d ‘«alarmant», car cela pourrait indiquer que le rythme rapide du réchauffement des océans observé dans la région à la fin du 20e siècle est en train de reprendre.

Cependant, à d’autres moments, des températures hivernales de -16,8°C ont été enregistrées, les plus basses depuis 1970.

La péninsule antarctique est la partie la plus septentrionale de l’Antarctique, où se trouvent des bases scientifiques et militaires de plusieurs pays, dont l’Argentine, le Chili et la Grande-Bretagne.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Sécurité Sociale. Chaque passage aux urgences “non suivi d’une hospitalisation” sera facturé au patient dès 2021

    Gaël Giraud : l’urgence d’amorcer une véritable reconstruction écologique de la France