in , ,

Yannick Jadot coupe au montage la réponse du président du Parlement Européen et devient la risée du web


Le président d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), Yannick Jadot, est la risée des réseaux sociaux après la publication sur Twitter d’une de ses interventions où la réponse du Président du Parlement Européen est coupée au montage.

« Monsieur le président, chers collègues… Il y a deux jours, treize militaires français ont trouvé la mort dans une opération de lutte contre le terrorisme. Et ce parlement n’a pas eu l’occasion d’honorer leur sacrifice par une minute de silence. Donc, je vous propose, monsieur le président, d’avoir une minute de silence et que tous nos collègues se lèvent pour nos soldats qui se sont sacrifiés au Mali », a lancé Yannick Jadot. 

Et le président du Parlement de lui répondre : « Un instant. Monsieur Jadot, vous n’étiez peut-être pas là hier, dans l’hémicycle, nous avons salué la mémoire de ces militaires tombés au Mali. Peut-être étiez-vous distrait, peut-être étiez-vous absent. Mais notre assemblée a déjà rendu hommage à ces militaires tombés au Mali ». « Non, non, je ne vous donne pas la parole. Un instant », a-t-il poursuivi, avant de conclure : « Cependant, puisque c’est le sentiment partagé par tous les parlementaires, je vous invite à cette minute de silence ».

Sur son compte Twitter, Jadot n’a pas publié la réponse du président du parlement européen mais, malheureusement pour lui, d’autres l’ont fait à sa place !

Le compte Twitter des députés européens d’Europe Ecologie Les Verts à part la suite pris la défense de Yannick Jadot en assurant qu’aucune minute de silence n’avait été rendue en hommage aux soldats français morts au Mali.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Irak : après l’incendie du consulat d’Iran à Najaf, l’armée tue 15 civils

La pollution c’est de ma faute ? Philippe Bihouix