in , ,

Total envisage d’arrêter les ventes de fioul pour l’électricité


 Total France envisage d’arrêter les ventes de mazout sur les marchés de l’énergie alors que le géant de l’énergie cherche à réduire son empreinte carbone et à développer son activité dans les énergies renouvelables, a déclaré son directeur général.

Le mazout est l’un des produits pétroliers raffinés les plus riches en carbone, utilisé principalement pour la production d’électricité et comme carburant marin.

« Nous voulons arrêter de vendre du mazout pour produire de l’énergie », a déclaré Patrick Pouyanne, PDG de Total, dans une interview accordée le 6 février.

Total a produit et échangé plus de 4% de tous les produits pétroliers consommés dans le monde l’an dernier.

Au cours des dernières années, de nombreux entreprises pétrolières, dont Total, ont modernisé leurs usines afin de réduire leur production de fioul alors que le secteur du transport maritime se tournait vers un carburant plus propre.

Total a une capacité de traitement mondiale d’environ 2 millions de barils par jour et l’une des plus grandes entreprises de négoce de pétrole et de gaz au monde. Ses ventes de produits pétroliers, qui comprennent des produits raffinés et des produits chimiques, ont atteint 4,1 millions de barils par jour en 2019.

L’année précédente, le mazout pour l’électricité et le transport maritime représentait environ 5% de sa production totale de produits raffinés, selon les données de la société.

Une porte-parole de Total a déclaré que la direction marketing du groupe étudiait la possibilité de ne plus vendre de fioul aux centrales électriques.

Total vise à réduire l’intensité carbone de ses produits de 15% d’ici 2030 par rapport à leurs niveaux de 2015. Cela pourrait être fait en partie en réduisant les ventes de produits à forte intensité de carbone et en augmentant les ventes de carburants plus propres et d’énergie renouvelable.

Le groupe, qui s’est renommé ces dernières années en tant qu’entreprise d’énergie plutôt que de pétrole et de gaz, veut multiplier par dix sa production d’énergie renouvelable d’ici 2025 à 25 gigawatts.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« La Chine menace la stabilité du Pacifique », déclare un commandant américain

La température de l’Antarctique dépasse 20°C : du jamais vu !