in ,

La température de l’Antarctique dépasse 20°C : du jamais vu !


L’Antarctique a enregistré pour la première fois une température de plus de 20 ° C, ce qui fait craindre une instabilité climatique dans la plus grande réserve de glace au monde.

Le 20,75°C enregistré par des scientifiques brésiliens sur l’île Seymour le 9 février était presque un degré plus élevé que le précédent record de 19,8 ° C, enregistré sur l’île Signy en janvier 1982.

Il fait suite à un autre record de température récent : le 6 février, une station de recherche argentine à Esperanza mesurait 18,3 ° C, ce qui était la lecture la plus élevée de la péninsule antarctique continentale.

Ces enregistrements devront être confirmés par l’Organisation météorologique mondiale, mais ils sont conformes à une tendance plus large sur la péninsule et les îles voisines, qui se sont réchauffées de près de 3°C depuis l’ère préindustrielle – l’un des taux les plus rapides de la planète.

Les scientifiques, qui collectent les données des stations de surveillance à distance tous les trois jours, ont décrit le nouveau record comme «incroyable et anormal».

«Nous observons la tendance au réchauffement dans de nombreux sites que nous surveillons, mais nous n’avons jamais rien vu de tel», a déclaré Carlos Schaefer, qui travaille sur Terrantar, un projet du gouvernement brésilien qui surveille l’impact du changement climatique sur le pergélisol et la biologie. dans 23 sites de l’Antarctique.

Les scientifiques du programme antarctique brésilien disent que cela semble être influencé par les changements dans les courants océaniques et les événements El Niño :

«Nous avons des changements climatiques dans l’atmosphère, qui sont étroitement liés aux changements dans le pergélisol et l’océan. Le tout est très interdépendant. »

Les impacts varient à travers l’ Antarctique , qui englobe la terre, les îles et l’océan au sud de 60 degrés de latitude. Cette région stocke environ 70% de l’eau douce du monde sous forme de neige et de glace. Si tout fondait, le niveau de la mer augmenterait de 50 à 60 mètres, mais cela prendra plusieurs générations. 

Les scientifiques de l’ONU prévoient que les océans seront entre 30 et 110 cm plus hauts d’ici la fin de ce siècle, en fonction des efforts humains pour réduire les émissions de CO2 et la sensibilité des calottes glaciaires.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Total envisage d’arrêter les ventes de fioul pour l’électricité

Voici ce qu’implique une commande Uber Eats – Invisibles