in ,

La Russie suspend ses exportations céréalières, l’ONU craint des pénuries alimentaires

La Russie a annoncé qu’elle allait suspendre ses exportations de plusieurs variétés de céréales (blé, seigle, orge et maïs) jusqu’au 1er juillet. Cette décision risque de favoriser la multiplication des pénuries alimentaires notamment en Afrique et au Moyen Orient.

Le Ministère de l’Agriculture russe a annoncé que son pays, premier exportateur mondial de blé, allait suspendre les exportations de céréales. Moscou avait annoncé limiter ses exportations à sept millions de tonnes pour la période d’avril à juillet provoquant la colère des organisations internationales comme la FAO, l’OMC et l’OMS. L’ONU craint que les mesures de restriction des exportations de denrées essentielles provoquent des pénuries alimentaires.

Les sept millions de tonnes ont été “entièrement épuisées” en seulement un mois a indiqué dans un communiqué le ministère de l’Agriculture russe impliquant l’arrêt immédiat des exportations jusqu’au 1er Juillet 2020. Les autorités russes justifient les mesures de restrictions commerciales par une volonté d’assurer “une stabilité du marché national”.

Les principaux importateurs du blé russe sont les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. L’Egypte, ou encore l’Algérie déjà touchée par la krach pétrolier, pourraient avoir beaucoup de difficultés à satisfaire leur demande interne alors que les prix des céréales risquent d’augmenter drastiquement.

Le Kazakhstan, important exportateur de denrées alimentaires, a également annoncé qu’il suspendait toutes ses exportations de farine de blé. Le Vietnam a déjà indiqué qu’il suspendait temporairement les contrats d’exportation de riz dont il est le troisième exportateur mondial. Les Etats-Unis de Donald Trump pourraient suivre pour assurer le marché national fortement impacté par l’épidémie de coronavirus.

Plusieurs experts britanniques ont déjà appelé le gouvernement a mettre en place une politique de rationnement dans les supermarchés. Ils craignent que 8,4 millions de personnes au Royaume-Uni manquent de nourriture alors même que les banques alimentaires ne peuvent pas faire face à la demande croissante.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Colère du Pr. Christian Perronne : “La France a le record du monde de la létalité !”

    37 membres de la police de New York sont morts du coronavirus