in ,

La Russie déploie son « arme absolue », le missile hypersonique Avangard


La Russie a déployé vendredi son premier régiment de missiles hypersoniques à capacité nucléaire, a déclaré le ministère de la Défense russe.

Le nouveau système, appelé Avangard, comprend un véhicule à glissement hypersonique conçu pour se poser au sommet d’un missile balistique intercontinental, l’un des nombreux nouveaux types d’armes que Poutine a vanté comme étant en avance sur leur temps.

Poutine a déclaré que la nouvelle génération d’armes nucléaires de la Russie pouvait toucher presque n’importe quel point du monde et échapper à un bouclier antimissile construit par les États-Unis. Certains experts occidentaux se sont interrogés sur le degré d’avancement de certains programmes d’armes.

Le Pentagone a déclaré dans un communiqué qu’il « ne caractériserait pas les revendications russes » sur les capacités de l’Avangard. Les États-Unis développent des armes hypersoniques depuis le début des années 2000, selon un rapport du Congressional Research Service publié en juillet.

La Russie a déclaré le 26 novembre que des experts américains avaient examiné un Avangard en vertu des règles d’inspection du nouveau traité START de 2010. Un responsable du département d’État américain a confirmé que les inspecteurs avaient examiné un Avangard, mais n’avait pas d’autre commentaire.

Poutine a déclaré mardi que le système Avangard pourrait pénétrer à la fois les systèmes de défense antimissile existants et futurs.

«Aujourd’hui, nous avons une situation unique dans notre nouvelle et récente histoire. Ils (d’autres pays) essaient de nous rattraper. Aucun pays ne possède d’armes hypersoniques, encore moins d’armes hypersoniques de portée continentale », a déclaré M. Poutine.

L’Avangard est capable d’atteindre 27 fois la vitesse du son et plus de 33 000 km/h, affirme le gouvernement russe. Il peut également changer de cap et d’altitude, le rendant « pratiquement invincible », selon le président russe.

Selon les chercheurs, cela les rend beaucoup plus difficiles à détecter tôt avec le radar, ce qui donne aux défenses antimissiles moins de temps pour répondre.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coupure d’électricité dans un hôpital de Sax : un député LREM accusé de fake news

Australie : 30% des koalas pourraient avoir été tués dans des incendies géants