Esther Duflo : “Aux Etats-Unis, quand les gens perdent leur emploi, ils perdent aussi leur assurance-santé”

Esther Duflo , prix Nobel d’économie 2019, était l’invitée de la matinale de France Inter. Depuis les Etats-Unis, elle évoque la gestion de la crise sanitaire par l’administration Trump et la crise économique due au confinement de la moitié de la population.

“S’il fallait arrêter toute l’économie mondiale pendant précisément deux mois, ça ferait un choc mais ce serait plus facile de s’en remettre. Mais là, ça se passe par vagues d’un pays à l’autre”

“Une crise de cette ampleur va mener à une certaine réflexion sur différents aspects de l’économie. On a découvert une fragilité vis-à-vis de la nature que l’on ne soupçonnait pas”

“Aux Etats-Unis, quand les gens perdent leur emploi, ils perdent aussi leur assurance-santé, ce qui, au milieu d’une pandémie, est est absurde”

“On ne sait pas non plus ce qui va se passer en sortie de crise. Quand on endiguera la maladie, est-ce que les gens vont immédiatement se remettre à consommer et à travailler ?”

“Le nombre réel de morts du coronavirus est au moins 4 fois supérieur aux chiffres officiels” selon deux experts italiens

Natixis, deuxième acteur bancaire en France, prévoit “la fin du capitalisme néo-libéral”