in ,

Des experts américains estiment que le coronavirus pourrait causer la mort de 480 000 personnes aux Etats-Unis


La menace du coronavirus est prise très au sérieux aux Etats-Unis où plusieurs Etats ont déjà déclaré l’état d’urgence. Il en est de même dans les hôpitaux qui se préparent à accueillir des millions d’américains infectés.

Le média américain Business Insider révèle que l’American Hospital Association, qui représente des milliers d’hôpitaux et des infrastructures de santé, a organisé un webinaire en février avec la direction des établissements hospitaliers.

La présentation, intitulée  » Ce que les dirigeants des soins de santé doivent savoir: se préparer au COVID-19 « , a eu lieu le 26 février, avec des représentants du Centre national de formation et d’éducation sur l’Ebola. 

Dans le cadre de la présentation aux hôpitaux, le Dr James Lawler, professeur au University of Nebraska Medical Center, a donné son estimation de la propagation du virus aux États-Unis.

Les estimations de Lawler sont inquiétantes :

  • 4,8 millions d’hospitalisations associées au nouveau coronavirus
  • 96 millions de cas au total aux États-Unis
  • 480 000 décès

En résumé, la diapositive souligne que les hôpitaux devraient se préparer à un impact sur le système qui est dix fois supérieur à une saison grippale sévère.  La diapositive ne donne pas de délai particulier.

La diapositive représente « son interprétation des données disponibles. Il est possible que les prévisions changent à mesure que de plus amples informations deviennent disponibles », a déclaré un porte-parole de Nebraska Medicine au média Business Insider.

LIRE AUSSI : Médecin en charge du vaccin du COVID : “C’est la maladie la plus effrayante que j’ai jamais rencontrée dans ma carrière”

L’American Hospital Association a déclaré que le webinaire reflète les points de vue des experts qui en ont parlé, pas les siens.

« L’AHA organise régulièrement des webinaires et des conférences téléphoniques qui incluent une variété de voix et d’opinions qui cherchent à fournir des informations pertinentes aux professionnels des hôpitaux et des systèmes de santé qui sont en première ligne pour préparer et protéger leurs patients et leurs communautés », a déclaré une porte-parole de l’AHA.

« Les diapositives reflètent les différentes perspectives des experts sur le terrain et ne doivent pas être attribuées à l’AHA. »

Le Dr James Lawler n’est pas le seul à anticiper des infections généralisées. Marc Lipsitch, professeur d’épidémiologie à l’Université Harvard, a  déclaré à The Atlantic qu’il prédit que 40 à 70% des personnes dans le monde seront infectées par le nouveau coronavirus au cours de la prochaine année. 

Le système de santé américain fait craindre une mauvaise prise en charge des patients infectés. Beaucoup d’américains n’ont pas les moyens de payer leurs frais d’hospitalisation. Les pauvres risquent d’être les premières victimes d’une épidémie difficile à endiguer.

En Angleterre, un rapport gouvernemental sur le coronavirus a également fuité dans les médias révélant que la maladie pourrait tuer 500.000 britanniques et infecter 80% de la population.

LIRE AUSSI : Institut Pasteur : “Si le coronavirus se répand aussi vite que la grippe, en France, ça ferait plus de 100 000 morts”

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Paris, la police frappe violemment les manifestants féministes et choque les internautes

Les compagnies aériennes brûlent des milliers de litres de carburant à bord d’avions «fantômes» vides