in ,

Le coronavirus pourrait tuer 500.000 britanniques et infecter 80% de la population, selon des documents gouvernementaux


Un document gouvernemental britannique qui a fuité a suggéré que jusqu’à 500 000 britanniques pourraient mourir du coronavirus si le virus infectait jusqu’à 80 % de la population.

Alors que le ministère de la santé et de la protection sociale britannique a déclaré qu’il ne s’attendait pas à ce que ce scénario se produise, le conseil des ministres, révélé au Sun, a déclaré que « le pire cas raisonnable » est que les quatre cinquièmes de la population soient infectés par le virus.

Le document de l’équipe de communication de la sécurité nationale mettait en garde :

« L’hypothèse de planification actuelle est que 2 à 3 % des cas symptomatiques entraîneront un décès. » Cela pourrait signifier que 500 000 britanniques pourraient mourir.

Un porte-parole du DHSC a déclaré :

« Nous avons été clairs dès le départ sur le fait que nous nous attendons à ce que le coronavirus ait un certain impact sur le Royaume-Uni, c’est pourquoi nous prévoyons toutes les éventualités – y compris le pire des scénarios raisonnables. Cela ne veut pas dire que nous nous attendons à ce que cela se produise ».

« La sécurité publique est notre priorité absolue et, bien qu’il n’y ait actuellement que 13 cas confirmés en Angleterre, nous avons une équipe d’experts en santé publique et de scientifiques qui travaillent 24 heures sur 24 pour s’assurer que le NHS et le Royaume-Uni plus largement soient bien préparés ».

Le Dr Bruce Aylward, l’envoyé de l’OMS en Chine, a lancé un avertissement mardi :

« Le temps est essentiel dans cette maladie. Les jours font la différence avec une maladie comme celle-ci ». Le monde n’est « tout simplement pas prêt », a-t-il ajouté. « Il peut être prêt très rapidement, mais le plus grand des changements doit se faire dans les mentalités ».

Les craintes d’une pandémie se multiplient dans toute l’Europe. Le nombre d’infections en Italie a atteint 322 cas positifs et onze personnes sont déjà décédées.

En France, 3000 supporters italiens doivent se rendre à Lyon ce soir afin d’assister à la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et la Juventus de Turin. Le gouvernement a fait savoir qu’aucune mesure contre les rassemblements n’est prévue pour l’instant. Le Carnaval de Nice a lieu actuellement malgré les risques de propagation du coronavirus.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus. Selon le coach de la Juventus, la France a fait 10 fois moins de tests que les italiens d’où l’écart de cas positifs

Gabriel Zucman : « Google a fait 20 milliards de $ de CA aux Bermudes en 2018 où le taux d’imposition est de 0% »