in ,

De Greta Thunberg à la plus grande manifestation pour le climat de l’histoire de l’Humanité

Commenter

De Greta Thunberg à la plus grande manifestation pour le climat de l'histoire de l'Humanité
De Greta Thunberg à la plus grande manifestation pour le climat de l'histoire de l'Humanité

Des millions de personnes ont manifesté hier dans le monde entier pour réclamer une action urgente afin de lutter contre le réchauffement climatique, alors qu’elles s’unissaient au-delà des fuseaux horaires et des cultures pour prendre part à la plus grande manifestation climatique de l’histoire.

Le mouvement de la jeunesse lancé par la gréviste scolaire suédoise Greta Thunberg il y a un peu plus de 12 mois a gagné le monde entier. Les manifestant ont protesté depuis les îles du Pacifique, à travers l’Australie, l’Asie du Sud-Est et l’Afrique jusqu’en Europe, puis en Amérique.

Pour la première fois depuis le début des grèves scolaires pour le climat l’année dernière, les jeunes ont appelé les adultes à les rejoindre – et ils ont été entendus. Des syndicats représentant des centaines de millions de personnes dans le monde entier se sont mobilisés pour apporter leur soutien, des employés ont quitté leur lieu de travail, des médecins et des infirmières ont marché et des travailleurs d’entreprises comme Amazon, Google et Facebook sont sortis pour participer aux grèves climatiques.

Dans les quelques 185 pays où des manifestations ont eu lieu, les protestations ont souvent eu leurs propres objectifs : de l’élévation du niveau de la mer dans les îles Salomon à l’augmentation des déchets toxiques en Afrique du Sud, en passant par la pollution atmosphérique et les déchets plastiques en Inde et l’expansion du charbon en Australie.

Mais le message global était unifié – une demande forte pour un changement radical et urgent dans l’action visant à réduire les émissions de gaz à effets de serre et à stabiliser le climat.

Les manifestations ont eu lieu à la veille d’un sommet de l’ONU sur le climat, convoqué par le secrétaire général, António Guterres, afin d’injecter de l’urgence dans l’action gouvernementale pour limiter la hausse des températures mondiales à 1,5°C, comme convenu dans l’accord de Paris 2015.



Commenter

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Un ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

1 blanc sur 7 victime de racisme anti-blanc ? L’instant détox avec Lilian Thuram | VIDEO

Greta Thunberg à l’ONU: «Comment osez-vous? Vous avez volé mes rêves et mon enfance!» | VIDÉO