in

Des anti-masques forcés de creuser des tombes pour les victimes du COVID-19 en Indonésie


Les autorités locales en Indonésie ont ordonné à huit personnes ayant enfreint les mesures sanitaires du pays sur les masques faciaux de creuser des tombes pour les victimes du COVID-19, selon un rapport.

La province de Java oriental a puni les contrevenants au masque par un travail manuel dans un cimetière local dans l’espoir de dissuader les autres de ne pas tenir compte des mesures sanitaires de couverture du visage, a rapporté le Jakarta Post.

« Il n’y a que trois fossoyeurs disponibles pour le moment, alors j’ai pensé que je pourrais aussi bien faire travailler ces personnes avec eux », a déclaré le politicien Suyono aux médias locaux, selon le journal.

«J’espère que cela peut créer un effet dissuasif contre les violations», a-t-il ajouté.

Aucun des contrevenants aux règles n’a été forcé de manipuler les cadavres, a rapporté le média. Seuls les responsables locaux de la santé portant des équipements de protection intégrale sont autorisés à le faire pour limiter le risque d’exposition.

L’Indonésie a connu une augmentation des infections avec plus de 221 000 cas, dont au moins 8 841 décès, selon les derniers chiffres de l’Université Johns Hopkins.

LIRE AUSSI : David, arrêté et conduit au poste, pour avoir retiré son masque pour manger un pain au chocolat

Likez notre page facebook!


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour BP, le pic pétrolier est peut-être derrière nous

Un millier d’enfants ont dormi à la rue la veille de la rentrée scolaire (associations)