in

David, arrêté et conduit au poste, pour avoir retiré son masque pour manger un pain au chocolat


pain au chocolat
Image Ouest France

Parce qu’il mangeait un pain au chocolat dans une rue parisienne et donc avait retiré son masque, cet homme de 37 ans a été conduit au commissariat lundi matin. Le masque est désormais obligatoire dans les rues de la capitale afin de lutter contre la propagation du Covid-19.

« J’avais encore le papier dans la main. C’est dingue… » 

Selon Ouest France, David , informaticien cherbourgeois de 37 ans qui travaille à Paris, se rend à son bureau le lundi matin et achète un pain au chocolat en route.

« Je finis vite de manger et je me dirige vers une poubelle pour y jeter le papier. C’est alors qu’un policier me regarde, droit dans les yeux, et s’approche de moi. J’avais le masque sous le menton, déclare David. »

David raconte la suite de sa mésaventure à Ouest France :

« Le policier contrôle mes papiers, et me dit que j’aurais dû choisir un autre moment pour manger mon pain au chocolat, qu’on ne fait pas ça dans la rue. Je m’agace… La situation me met en colère et je lui dis trois fois qu’il est fou. À ce moment-là, c’est parti en vrille ».

« Il m’a demandé de monter dans la voiture de police, il a mis le gyrophare et m’a conduit au commissariat du VIIIe arrondissement. » Le policier répétait : « Moi, on ne me traite pas de fou. Tu vas voir, ensemble on va perdre un peu de temps. »

« Un délit de pain au chocolat ! »

Sur le chemin du commissariat, David entend les policiers répondre à la centrale : « Opération de contrôle préfectoral terminée, deux amendes sur vingt… » Et David renchérit : « Qu’on m’embarque pour un délit de pain au chocolat, c’est juste dingue. La situation est complètement folle… »

Finalement, David sort du commissariat et sera prochainement convoqué au tribunal. Il risque 135 euros d’amende pour non-port du masque et 3 fois 68 euros pour outrage.

 « Ce sera un drôle de souvenir, le gyrophare pour un pain au chocolat ! » conclut le jeune homme.

Une amende pour un Kinder

Cette affaire fait écho à une autre assez similaire relatée la semaine dernière. Un homme avait écopé d’une amende car il avait abaissé son masque pour manger un Kinder Bueno dans la gare de Lyon.

La loi reste assez floue en la matière. Peut-on boire, manger, fumer?  La maire de Rennes disait récemment : « Le rôle des forces de l’ordre, quand il y a une ambiguïté sur le périmètre, n’est pas de verbaliser, mais d’alerter. »

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tesla a forcé ses travailleurs à réduire leur salaire pendant que la fortune d’Elon Musk passait de 25 à 100 milliards de dollars

Barbara Pompili : « Je ne serai jamais la ministre qui parle des “méchants chasseurs” et des “gentils écolos”