in ,

Barbara Pompili n’exclut pas “des coupures” d’électricité en cas de “grosses vagues de froid” | VIDEO

Barbara Pompili a affolé les français ce matin sur BFM TV en annonçant qu’il pourrait y avoir des coupures d’électricité en cas de grosses vagues de froid cet hiver. La ministre de l’écologie a pointé du doigt les passoires thermiques et la dépendance au nucléaire.

En moins de 10 heures, 700 000 personnes ont regardé cette intervention de Barbara Pompili publiée sur Twitter. La Ministre évoque la possibilité de coupures d’électricité pendant l’hiver. Si l’intervention se voulait rassurante, c’est bel et bien raté.

“Un grand pays comme la France”, comme le souligne le journaliste de BFM TV, pourrait bien devoir faire de la régulation énergétique pour éviter les coupures de courant. Les industriels devraient alors stopper leur production pour éviter de laisser les français sans chauffage et lumière.

Cette situation anormale s’explique notamment par la mise à l’arrêt d’une vingtaine de réacteurs nucléaires pour de la maintenance et la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Les installations d’énergies renouvelables, comme les éoliennes et le solaire, pourraient bien s’avérer insuffisantes et la France devrait à nouveau relancer ses centrales à charbon.

Ces derniers mois, la France a rallumé ses quatre centrales à charbon fortement émettrices de CO2 pour combler le manque de production énergétique des autres installations moins émettrices en carbone. Les centrales à charbon devraient tout de même fermer définitivement en 2022 selon l’exécutif qui maintient officiellement son calendrier.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1% de la population mondiale est responsable de la moitié des émissions de l’aviation

    85% des Français craignent “une explosion sociale” dans les prochains mois