in ,

L’Autriche devient le premier pays européen a interdire le glyphosate


L’interdiction autrichienne du glyphosate, adoptée le 2 juillet 2019 par le Parlement autrichien avec le vote de tous les partis, à l’exception du parti conservateur au pouvoir l’ÖVP, doit entrer en vigueur le 1er janvier 2020. 

Après l’expiration de la période de statu quo de trois mois prévue, il est apparu sur le site de la Commission européenne que l’objection sous la forme d’un « avis circonstancié » juridiquement contraignant avait été levé.

« Maintenant, c’est clair, l’Autriche sera le premier pays de l’Union européenne à éliminer le glyphosate », explique Helmut Burtscher-Schaden, chimiste spécialiste de l’environnement et expert en glyphosate à GOBAL 2000.

« Il est désormais important que nos agriculteurs bénéficient d’un soutien qui facilitera leur transition vers un mode de production sans glyphosate ». 

Le gouvernement au pouvoir a craint jusqu’au dernier moment des sanctions de l’Union Européenne puisque tous les pays de l’organisation européenne sont censés respecter la licence d’utilisation du glyphosate en court jusqu’au 15 décembre 2022. 

Juste un jour après la décision du Parlement autrichien, le fabricant de glyphosate Bayer CropScience avait mis en doute la légitimité de l’interdiction autrichienne du glyphosate et avait annoncé qu’il examinerait une possible action en justice. 

« Puisque la Commission européenne et les Etats membres n’ont pas commenté l’instrument juridique d’une » déclaration détaillée « , mais seulement des remarques envoyées, rien ne s’oppose à l’interdiction autrichienne du glyphosate », conclut Burtscher-Schaden.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Un ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

arthur keller effondrement

Conférence d’Arthur Keller : « Stratégies de résilience face au risque d’effondrement(s) »

Au Népal a lieu actuellement le plus grand massacre de masse d’animaux au monde