L’Antarctique enregistre la température la plus chaude jamais enregistrée : 18,3 ° C

a penguin stands on an iceberg in yankee harbour antarctica 6144184
Un pingouin sur un iceberg à Yankee Harbour, en Antarctique, le 18 février 2018. Reuters/Alexandre Meneghini

L’Antarctique a enregistré sa température la plus élevée jamais enregistrée. Un thermomètre d’une station de recherche a indiqué 18,3°C, battant le précédent record de 0,8°C.

Cette mesure, prise à Esperanza, à l’extrémité nord de la péninsule continentale, bat le précédent record de l’Antarctique, établi en mars 2015, qui était de 17,5°C.

Un tweet de l’agence météorologique argentine a révélé ce record vendredi. Les données de la station remontent à 1961.

La péninsule de l’Antarctique – la zone qui pointe vers l’Amérique du Sud – est l’un des endroits qui se réchauffent le plus rapidement sur terre, avec un réchauffement de près de 3°C au cours des 50 dernières années, selon l’Organisation météorologique mondiale. Presque tous les glaciers de la région sont en train de fondre.

Le relevé d’Esperanza bat le record du continent antarctique. Le record pour la région de l’Antarctique – c’est à dire, partout au sud du 60ème degré de latitude – était de 19,8°C, relevé sur l’île Signy en janvier 1982.

Le professeur James Renwick, climatologue à l’université Victoria de Wellington, était membre d’un comité ad hoc de l’Organisation météorologique mondiale qui a vérifié les précédents records en Antarctique.

Il a déclaré à qu’il était probable que le comité se réunisse à nouveau pour vérifier le nouveau record d’Esperanza.

« Bien sûr, le record doit être vérifié, mais en attendant ces vérifications, c’est un record parfaitement valide et cette station est bien entretenue. »

« La lecture est impressionnante car cela fait seulement cinq ans que le précédent record a été établi et c’est presque un degré centigrade de plus. C’est un signe du réchauffement qui s’est produit là-bas et qui est beaucoup plus rapide que la moyenne mondiale.

« Avoir un nouveau record établi aussi rapidement est surprenant mais qui sait combien de temps cela va durer ? Peut-être pas si longtemps que ça ».

Selon M. Renwick, les températures plus élevées dans la région ont tendance à coïncider avec de vents importants du Nord-ouest qui descendent des pentes montagneuses – une caractéristique des conditions météorologiques autour d’Esperanza ces derniers jours.

Le scientifique a déclaré qu’il y avait des modèles météorologiques complexes dans la région, mais que le relevé d’Esperanza était probablement une combinaison de variables naturelles et de réchauffement de fond causé par l’augmentation des niveaux de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

« La raison pour laquelle la péninsule se réchauffe plus vite que d’autres endroits est une combinaison de variations naturelles et de signaux du réchauffement climatique. »

Le professeur Nerilie Abram, climatologue à l’Université nationale australienne, a mené des recherches sur l’île de James Ross, à la pointe nord de la péninsule.

« C’est une région qui se réchauffe très rapidement », dit-elle, ajoutant qu’il peut parfois faire assez chaud pour porter un T-shirt.

La température la plus basse jamais enregistrée en Antarctique – et partout sur la Terre – a été enregistrée à la station russe Vostok, lorsque les températures sont tombées à -89,2°C le 21 juillet 1983.

pétromonarchies effondrement fmi

Les pétro-monarchies du Golfe pourraient s’effondrer dans les 15 prochaines années (FMI)

arthur keller

Arthur Keller « L’effondrement, un bug de civilisation de nature anthropologique »