in , , ,

L’Afrique fait face à une « super année électorale » en 2024

cc Helenonline, modified, https://en.m.wikipedia.org/wiki/File:Voting_day_1.jpg

Cette année sera sans aucun doute particulière, notamment du point de vue démocratique. D’Ouest en Est, du Nord au Sud, un quart de la population mondiale est attendu aux urnes dans les 12 prochains mois. Et même si l’élection présidentielle américaine est susceptible de voler la vedette, en raison de la nature de l’un de ses candidats probables, plusieurs élections en Afrique ont le potentiel de remodeler la relation du continent avec la démocratie. Un tiers des Africains se rendront aux urnes dans pas moins de 19 pays à travers le continent, et ces élections combinées contribueront à façonner la gouvernance, la croissance économique et la stabilité sociale de toutes les parties concernées.

Les pays africains du continent ont abordé 2024 avec des perspectives différentes en termes de disparité économique, de sécurité et d’accès aux ressources. Pourtant, on peut identifier des défis communs ressentis à travers l’Afrique, à savoir une inflation galopante (le Ghana, par exemple, a terminé l’année 2023 avec un taux d’inflation supérieur à 45 %), une dette extérieure croissante et des niveaux de chômage élevés.

Kate Middleton est rentrée de l'hôpital après une opération abdominale

Kate Middleton est rentrée de l’hôpital après une opération abdominale

SciTechDaily

Trouver et effacer les erreurs de l’informatique quantique en temps réel