Incendie de l’usine à Rouen : la Préfecture appelle à ne pas manger les fruits et légumes

Incendie d'une usine à Rouen

La préfecture de Seine-Maritime a mis en place plusieurs mesures de précaution « dans l’attente des analyses en cours ». L’incendie de l’usine de Lubrizol de Rouen a provoqué une importante fumée noire composée d’agents toxiques. La pluie a provoqué leur chute à travers la région contaminant les terres et les eaux.

Les mesures de la préfecture sont dirigés vers les citoyens possédant un jardin, les éleveurs et les agriculteurs. La suie a envahi Rouen et sa région notamment à cause de la fumée et de la pluie qui est tombée dans la foulée.

Les habitants sont appelés à ne pas manger les fruits et légumes « qui ne pourraient être épluchés ou lavés de façon approfondie » et qui proviennent de leur jardin. Cette recommandation concerne « une vaste zone au nord-est » de Rouen.

Les agriculteurs sont quant à eux tenus « de ne pas récolter leurs productions en l’attente de précisions ultérieures. Les éleveurs doivent protéger leurs bêtes en les gardant à l’abris de la suie et « sécuriser leur abreuvement et leur alimentation »« Il est important que les animaux ne consomment pas d’aliments souillés », indique le communiqué.

Des barrages antipollution vont également être mis en place pour éviter la propagation de la pollution sur la Seine.

« Pour les personnes vulnérables, les écoles fermées ce jour demeureront fermées vendredi 27 septembre. De même, les Ehpad et crèches feront encore l’objet de mises à l’abri », ajoute-t-elle.

La Préfecture de la Seine-Maritime est accusée de ne pas assez communiquer sur la toxicité des produits dans l’air. La mort de Jacques Chirac a éclipsé la catastrophe industrielle la plus importante depuis AZF à Toulouse.

Incendie usine à Rouen

Explosion d’une usine à Rouen : la population panique après les pluies noires

Joseph Stiglitz faillite crise économique

Joseph Stiglitz, le prix Nobel d’économie, anticipe des faillites en série