in , , ,

Crise financière et économique | “Arrêtons de rêver ! Macron nous enfume!”, dit Olivier Delamarche

Olivier Delamarche critique les acteurs financiers qui selon lui, réclament toujours plus d’argent dans une situation critique et inédite. De leur côté, les banques centrales n’ont plus aucune marge à part l’impression monétaire sans limite. La FED a déjà abaissé ses taux et la BCE a déjà des taux extrêmement bas voire négatifs.

“Si la FED et la BCE arrêtent leurs achats sur les marchés, les marchés se casseront la figure”

Malgré les nouvelles annonces visant à calmer les marchés, les krachs se multiplient dans un contexte de crise sanitaire et économique.La crise actuelle est beaucoup plus importante que celle de 2008 selon Olivier Delamarche. On ne s’est jamais remis de la récession.

On va partir d’un état (économique et social) qui est très mauvais. Il ne faut pas penser qu’on va avoir une reprise en V, c’est idiot car cela va faire des dégâts irréparables.

Pour l’économiste, les banques centrales utilisent la mauvaise stratégie. En offrant encore plus de dette à un marché déjà ultra endetté, la FED et la BCE ne font qu’aggraver la situation.

” On a une situation qui est déjà dégradée et vous rajoutez dessus un événement comme le coronavirus. […] Il met à l’arrêt des pays entiers, l’Italie depuis plus d’un mois et France, et les autres pays européens c’est la même chose. Il n’y a rien qui sort des chaines de distribution donc il ne faut pas s’imaginer que cela va bien se passer, que Mr Macron va compenser toutes les pertes de toutes les entreprises, de tous acteurs économiques. Arrêtons de rêver ! Il nous enfume !”

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    +400% pour les pâtes, +250% pour le papier toilette, +200% pour le sucre… La grande distribution se régale !

    Edouard Philippe confirme qu’Agnès Buzyn avait prévenu le gouvernement sur la dangerosité du coronavirus