in ,

A Marseille, il ne reste que 20 places de réanimation pour les patients Covid-19


Les places de réanimation pour les patients atteints du Covid-19 sont déjà sous tensions dans les Bouches-du-Rhône. Les professionnels de santé alertent la population et s’inquiètent face à l’augmentation rapide du nombre de cas.

Sur 70 places de réanimation pour les patients atteints du Covid-19, seulement 20 places sont actuellement disponibles dans les Bouches-du-Rhône. Le département comptait ce samedi 282 personnes hospitalisées suite à une infection au coronavirus dont 50 placées en réanimation à Marseille.

« Contrairement aux bars, les services de réanimation ne ferment pas à minuit 30. Mais il ne reste que 20 places dans les Bouches-du-Rhône pour servir les malades du Covid », écrit sur Twitter la journaliste de La Provence Sophie Manel

Les médecins craignent déjà une nouvelle vague épidémique. Le 9 avril dernier, lors du pic de la première vague, 107 lits de réanimation étaient occupés selon l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM).

Sur Twitter, le Pr Dominique Rossi, président de la commission médicale de l’AP-HM , alerte la population :

« Tension majeure depuis 24 heures sur les lits de réas dans les Bouches-du-Rhône. Préservez nos capacités hospitalières en appliquant les mesures barrières. HELP !! Nous avons besoin de vous pour contenir la vague », écrit-il.

Interrogé par La Provence, Dominique Rossi explique que l’activité hors Covid-19 doit être préserver pour la santé des malades.

« Nous avons de longues listes de malades qui ont absolument besoin d’une prise en charge, sans compter que l’afflux des touristes a saturé les urgences cet été »

Le médecin exhorte la population a maintenir sa vigilance face au retour du virus.

« Nous sommes vraiment en alerte maximum. Il faut que la population prenne conscience de la situation et se monte hyper-vigilante pour ne pas accélérer encore la circulation du virus », insiste-t-il.

Le département des Bouches-du-Rhône est le plus touché en France avec un taux d’incidence de 179 pour 100 000 habitants soit le triple de la moyenne nationale (58). Le seuil d’alerte est fixé à 50.

Likez notre page facebook!

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Progression de l’éolien et du solaire qui produisent désormais un dixième de l’électricité mondiale

Covid-19. Le témoignage glaçant d’une infirmière en réanimation lors de la première vague épidémique