Canada. Le « Convoi de la Liberté » bloque Ottawa et oblige Justin Trudeau à fuir vers un lieu sécurisé

convoi de la liberté freedom convoy canada

Des milliers de camions du « Convoi de la Liberté » sont actuellement stationnés devant le parlement canadien pour demander le retrait d’une nouvelle loi obligeant les chauffeurs à tous êtres « complétement vaccinés » avant d’entrer au Canada.

Sommaire

Le « Convoi de la Liberté » pousse Justin Trudeau à fuir dans un lieu sécurisé

Justin Trudeau, Premier ministre emblématique du Canada, a été placé en lieu sûr avec sa famille suite à l’arrivée d’un convoi de milliers de camionneurs dans la capitale. Ces derniers sont en colère et demandent le retrait d’une nouvelle mesure obligeant les voyageurs à être totalement vaccinés pour entrer dans le pays.

Quelques jours avant leur arrivée dans la capitale, Justin Trudeau semblait confiant évoquant une « petite minorité marginale ». Mais à voir les vidéos et photos, il s’agirait bien d’un rassemblement de milliers de personnes prêt à braver les températures extrêmes pour faire plier le gouvernement.

Des tireurs d’élite ont même été placés sur les toits du Parlement canadien face aux manifestants.

La province de Saskatchewan a déjà annoncé qu’elle mettrait fin à la politique de preuve vaccinale suite au mouvement populaire.

« Mon gouvernement entend votre appel et c’est pourquoi, notre gouvernement mettra fin à notre politique de preuve de vaccination en Saskatchewan », a déclaré Scott Moe, Premier Ministre de la Saskatchewan.

Les soutiens du « Convoi de la Liberté » récoltent 9 millions de dollars

Malgré le froid extrême, les habitants de la capitale Ottawa ont accueilli en nombre les manifestants déterminés à faire plier le gouvernement Trudeau. En seulement deux semaines, près de 9 millions de dollars ont été récoltés sur le site GoFundMe pour soutenir les camionneurs.

Des rassemblements ont été organisés à travers le pays pour soutenir le convoi lorsqu’il traversait les villes avant d’atteindre la capitale. Les sympathisants de tout âge ont cuisiné des repas, confectionnés des pulls et donnés des couvertures pour aider les chauffeurs.

Même Elon Musk, plus grosse fortune mondiale, a soutenu les camionneurs dans plusieurs tweets dont l’un ci-dessous. Traduction : Les camionneurs canadiens dominent ».

freedom convoy canada convoi de la liberté elon musk
Tweet d’Elon Musk sur le Convoi de la Liberté

Le lendemain, le patron de Tesla et SpaceX avait également critiqué la peur qui entoure la pandémie et les mesures liberticides des gouvernements.

« Si vous effrayez suffisamment les gens, ils exigeront la suppression de la liberté. C’est la voie de la tyrannie », a-t-il tweeté.

Le « Convoi de la Liberté » n’est pas antivax

Placés devant le Parlement, certains manifestants indiquent qu’ils ne quitteront pas la ville tant que les parlementaires n’auront pas levé les restrictions sanitaires ou que Justin Trudeau n’aura pas démissionné.

Le Freedom Convoy, convoi de la liberté en français, rappelle que les chauffeurs ne sont pas antivax puisqu’ils sont 90% à être complétement vaccinés (contre 78% de la population canadienne). Le mouvement dénonce des mesures sanitaires de plus en plus autoritaires qui sapent leurs droits fondamentaux.

Le variant Omicron se propage rapidement à travers le monde mais tue beaucoup moins. Les populations, comme de nombreux scientifiques (étude du Lancet), se demandent pourquoi les mesures gouvernementales se durcissent alors que le virus est beaucoup moins létal et que le vaccin n’arrête pas la contagion.

Le « Convoi de la Liberté » fait des émules en Europe et en Australie

De nouvelles initiatives en Europe et en Australie pourraient être lancées pour soutenir le mouvement canadien et demander la fin des restrictions liées à la vaccination.

Au Pays-Bas, des camionneurs et des automobilistes ont formé un convoi contre les mesures sanitaires jugées abusives.

Selon certains messages sur les réseaux sociaux, les routiers européens pourraient se retrouver à Bruxelles le 7 février prochain. Cependant, personne connaît encore le niveau d’organisation et l’ampleur que pourrait prendre les protestations sur le vieux continent.

Les pays européens n’ont pas adopté les mêmes mesures sanitaires. Si en Italie, en France et en Allemagne, des nouvelles restrictions sont mises en place, au Danemark, au Royaume-Uni ou en Croatie, les mesures sont levées.

Les manifestations contre le pass vaccinal se sont multipliées ces dernières semaines sans obtenir de résultat. Le blocage des routes par les routiers pourraient avoir un tout autre impact.

Primaire Populaire fraude division de la gauche TaubiraColline Serra

Primaire Populaire : fraude, critiques et division de la gauche

covid-19 chine déportation isolement

En pleine nuit, les autorités chinoises déportent 10 000 habitants après 40 contaminations au Covid-19