Confinement. La pollution en France a chuté, ces images satellites le prouvent

france pollution confinement coronavirus

L’Agence Spatiale Européenne (ESA) a publié des images montrant de fortes réductions de pollution en France et en Italie après les mesures de confinement pour enrayer la propagation du coronavirus.

Les images, basées sur les observations du satellite Sentinel-5P du programme Copernus, montrent une chute flagrante de la concentration du dioxyde d’azote dans le ciel français et notamment à Paris. Les données du 14 au 25 mars 2020 ont été comparées à la moyenne mensuelle de 2019.

Airparif a également comparé la période de confinement actuelle avec les mois de mars des années précédentes et a noté « une nette amélioration de la qualité de l’air de l’ordre de 20 à 30% dans l’agglomération parisienne, consécutive à une baisse des émissions de plus de 60% pour les oxydes d’azote”.

“Malgré une augmentation du chauffage résidentiel, cette baisse est liée en grande partie à la forte diminution du trafic routier et aérien”, avec la mise en place du confinement depuis une dizaine de jours.

Des mesures similaires avaient également été réalisées par la NASA en Chine lors du confinement inédit de la province de Hubeï. Les résultats avaient permis de voir l’amélioration significative de la qualité de l’air au dessus du pays.

Selon l’Agence européenne de l’environnement sur la qualité de l’air, le dioxyde d’azote (NO2) est responsable de 68.000 décès prématurés par an dans l’Union européenne.

maxresdefault 13

Mort de Julie, 16 ans : « On nous avait dit qu’il ne s’attaquait qu’aux personnes âgées, nous y avons cru ! »

mur frontiere mexique usa

Coronavirus. Les mexicains interdisent aux américains de traverser la frontière