in ,

Après Donald Trump, Greta Thunberg « troll » Vladimir Poutine


La célèbre militante pour le climat Greta Thunberg continue de faire parler d’elle. Après Donald Trump, c’est le président russe Vladimir Poutine qui a eu le droit à une citation dans la bio Twitter de la jeune fille.

Lors d’un forum sur l’énergie à Moscou, Vladimir Poutine s’est permis de commenter le discours de Greta Thunberg à l’ONU. Le président russe a exprimé ses réserves quant à la pression que fait porter la charge de la mission qu’elle s’est donnée.

« Je suis sûr que Greta est une gentille fillette très sincère.
(…)
Personne n’a expliqué à Greta que le monde actuel est compliqué et multiforme, qu’il se développe vite et que des gens en Afrique et dans beaucoup de pays asiatiques veulent vivre au même niveau de prospérité qu’en Suède », avait poursuivi le maître du Kremlin.  

Poutine laissé entendre que Greta Thunberg est mal informée et manipulée par des adultes qui l’utilisent pour faire passer leur message. Des accusations qui ne sont pas nouvelles puisque la jeune fille est souvent accusée d’être utilisée par les militants écologiste suédois et internationaux.

En réponse, Greta Thunberg a changé sa bio sur Twitter en paraphrasant une partie des propos du président russe : « une fille gentille mais mal informée ».

Après Trump, Greta Thunberg adopte une critique de Poutine qui l'a bien fait rire

Une nouvelle réponse sarcastique de la jeune militante suédoise qui avait déjà fait la même chose avec un tweet du président américain. Elle se présentait dans sa bio comme “une jeune fille très heureuse qui regarde vers un avenir brillant et merveilleux”, reprenant mot pour mot Donald Trump.

La militante suédoise est régulièrement la cible d’attaques sur les réseaux sociaux et à la télévision. De Donald Trump à Alain Finkielkraut jusqu’à l’ex-président des Amis du Palais de Tokyo, qui appelait récemment à son meurtre, Greta Thunberg continue de déranger les puissants de ce monde.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Emmanuel Macron Pénibilité

Emmanuel Macron “n’adore pas le mot pénibilité” : la petite phrase ne passe pas | VIDÉO

Yves Cochet présente « Devant l’effondrement : essai de collapsologie »