in ,

Des taxis volants prêts à décoller à Paris en juin pour des tests

taxis volants

Afin de pallier l’encombrement des routes à l’horizon des JO2024, Paris voit les choses en grand et veut se doter de taxis volants. Ces véhicules ressemblent à des drones et seront dédiés au transport de passagers.

De nombreuses sociétés comme Boeing, Rolls-Royce ou Uber souhaitent le développement des taxis volants. Lors du CES 2020, Uber avait déclaré vouloir déployer sa flotte de taxis volants pour 2023. Une start-up française avait aussi annoncé vouloir être de la partie avec ses “SeaBubbles“.

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 stimulent l’effervescence déjà existante à ce sujet. Les taxis volants seraient la meilleure solution afin de fluidifier les transports et permettre une mobilité adéquate dans la capitale lors de cet événement international.

Pour la France, la fabrication de ces véhicules des airs revient à Airbus et Safran. Pour sa part, Airbus a pris les devants et met au point les “CityAirbus”, son propre taxi volant avec un moteur Rolls-Royce. D’après les premières informations, des entreprises asiatiques devraient venir prêter main forte au développement du projet.

Enfin, question gestion et maintenance des engins, dassault Falcon Services et Air France devraient s’en charger. Thalès se charge, pour sa part, de prévenir tout accident. Reste la question des infrastructures qui recevront la clientèle et la recharge des taxis qui fonctionnent à l’électricité.

Il y a quelques mois, Mobileye et la RATP révélaient créer une flotte de robots-taxis qui se déploieraient dans le monde entier afin de promouvoir la conduite autonome. Le transport est un univers prolifique pour l’innovation technologique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    facebook faille sécurité

    500 millions de numéros de téléphone volés sur Facebook et revendus sur Telegram

    ray dalio

    Le milliardaire Ray Dalio met en garde contre une “terrible guerre civile” aux Etats-Unis en raison des inégalités