500 millions de numéros de téléphone volés sur Facebook et revendus sur Telegram

facebook faille sécurité

En 2020, des pirates informatiques ont exploité une vulnérabilité du serveur de Facebook et ont pu accéder au numéro de téléphone portable et aux identifiants Facebook de millions d’utilisateurs, sans que cela ne soit franchement relevé dans les médias.

Aujourd’hui, cette faille de sécurité est remise sur les devants de la scène car un expert indépendant en cybersécurité, qui se fait appeler Alon Gal sur Twitter, a rapporté que les numéros de contact de 530 millions d’utilisateurs sont en vente.

Un hacker, dont l’adresse du compte Telegram est disponible sur le darknet, a créé un bot pour vendre les informations pour 20 dollars par numéro (environ 1 458 roupies) sur l’application Telegram. Selon M. Gal, les utilisateurs de plus de 100 pays, dont les États-Unis (plus de 32 millions) et l’Inde (plus de 6 millions), risquent d’être la proie de ces pirates informatiques.

Grâce à ce bot, on peut trouver le numéro de téléphone d’une personne suivant son identifiant Facebook et vice-versa.

Jusqu’à présent, Telegram et Facebook n’ont pas répondu au rapport. De plus, Telegram n’aurait pas tenté d’empêcher le bot de vendre des informations personnelles sur son application de messagerie. Facebook explique que la faille a été corrigée de son côté.


En raison de cette brèche, les utilisateurs sont invités à être prudents lorsqu’ils reçoivent des appels de personnes inconnues. Les pirates utilisent des techniques de phishing visant à tromper les gens et à récupérer des informations financières. Pour rappel, aucune banque ni aucun agent des finances publiques n’appelle une personne pour lui révéler son numéro de compte ou des informations personnelles par téléphone.

elon musk tesla

Elon Musk promet 100 millions de dollars à la personne trouvant la « meilleure » technologie de capture du carbone

taxis volants

Des taxis volants prêts à décoller à Paris en juin pour des tests