in ,

Face à la sécheresse et aux incendies géants, le vice-premier ministre australien attaque les « écolos illuminés »


réchauffement climatique incendie australie écologie

Le vice-Premier ministre Michael McCormack a critiqué les inquiétudes suscitées par le changement climatique. Il s’en est pris violemment « aux écolos illuminés des villes » les accusant de manquer de compassion à un moment où les Australiens des zones rurales doivent faire face à des feux de brousse gigantesques.

« Nous avons des incendies en Australie depuis la nuit des temps et les gens ont besoin d’un peu de compassion, de compréhension et d’une véritable assistance: ils ont besoin d’aide, ils ont besoin d’un abri », a déclaré le dirigeant après une série de questions sur le changement climatique.

« Au moment où les gens essaient de sauver leur maison, on n’a pas besoin des délires de certains écolos illuminés au grand cœur qui vivent dans les grandes villes. »

M. McCormack a accusé le chef des Verts, Richard Di Natale, et le député de Melbourne, Adam Bandt, de vouloir marquer des points politiques en utilisant les feux de brousse pour poursuivre leur programme de lutte contre le changement climatique et fermer l’industrie du charbon.

« C’est honteux, c’est dégoûtant et je le rappellerai à chaque fois », a-t-il déclaré.

La mairesse du conseil de Glen Innes, Carol Sparks, le premier membre des Verts à occuper ce poste, a déclaré la semaine dernière qu' »il ne fait aucun doute que le changement climatique contribue à la sécheresse et au manque de pluie » en ajoutant que le Premier ministre Scott Morrison devait agir en ce sens.

Interrogé sur ce commentaire, M. McCormack a déclaré lundi matin que l’Australie commençait à s’assécher et que « la situation devenait très très chaude », mais que le gouvernement agissait contre le changement climatique.

« Ce que nous faisons, c’est prendre des mesures concrètes et constructives pour réduire les émissions mondiales sans fermer toutes nos industries », a-t-il déclaré.

Le député écologiste, Adam Bandt, a répondu en réitérant son appel en faveur de la fin de l’industrie du charbon au motif qu’une fermeture mondiale de ces usines aiderait le climat et diminuerait le risque de feux de brousse.

Une sécheresse sans précédent dans l’est de l’Australie a attisé les feux de brousse devenus aussi étendus qu’incontrôlables. La situation est devenue catastrophique alors que les incendies se rapprochent de la banlieue de Sydney.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

enfant né en 2019 réchauffement climatique

Réchauffement climatique : dans quel monde vivra un enfant né en 2019 ?

hubert reeves réchauffement climatique

VIDEO. Il y a 10 ans, Hubert Reeves alertait sur la crise climatique