Transition écologique : comment distinguer les vrais besoins

Face à l’épuisement des ressources naturelles, il y a urgence à distinguer les vrais besoins des besoins artificiels. Razmig Keucheyan en parle dans « Les besoins artificiels ».

Professeur au centre Émile-Durkheim de l’université de Bordeaux, sociologue et militant de la gauche radicale suisse, Keucheyan propose une réflexion sur la nécessité de dépasser les besoins artificiels créés par le capitalisme et néfastes à l’environnement.

Face à la crise environnementale actuelle, le monde se doit de réfléchir à une nouvelle façon de consommer. Quels sont nos besoins naturels ? Comment décidé des choses essentielles à l’Homme pour vivre ?

Selon Razmig Keucheyan, il est nécessaire de changer de paradigme et de réfléchir à la fin de cette dictature des besoins. Pour éviter une transition compliquée qui pourrait mener ou penser à une dictature verte, les citoyens doivent déjà réfléchir à une nouvelle forme de démocratie participative et directe qui pourra discuter et réfléchir sur cette nouvelle société.

aTWsBoK IMQ

François Sureau : « La liberté a déjà disparu »

Lm4A3rzpivI

Edward Snowden : une vie