Aux Etats-Unis, porter un masque permet d’éviter une baisse du PIB de 56,14 dollars

port du masque PIB USA

Après un premier semestre catastrophique, les gouvernements du monde entier espèrent un rebond économique. Le PIB des pays riches a chuté d’environ 10 % au cours du premier semestre 2020.

Beaucoup de choses ont changé depuis, notamment le fait que davantage de personnes portent désormais un masque. Les économistes, obsédés par l’idée de tout traduire en PIB, se demandent si le fait de couvrir plus largement le visage de la population pourrait aider à la reprise.

L’idée est que les masques peuvent, en partie, se substituer au confinement. Les personnes qui les portent ne doivent pas être autant découragées d’utiliser les transports publics. Davantage de magasins et de bureaux pourraient rouvrir, tout en pratiquant la distanciation sociale.

Selon les calculs de la banque Goldman Sachs, une augmentation de 15 points de pourcentage de la proportion de la population qui porte un masque réduirait la croissance quotidienne des cas d’environ un point de pourcentage. Cela évite d’avoir recours à des mesures de confinement qui, autrement, soustrairaient près de 5 % du PIB.

The Economist a poussé ces calculs un peu plus loin. Selon leurs calculs, un Américain qui porte un masque pendant une journée contribue à prévenir une baisse du PIB de 56,14 dollars. Pas mal pour quelque chose que vous pouvez acheter pour environ 50 cents pièce aux Etats-Unis.

Ces avantages économiques suggèrent que les gouvernements devraient faire encore plus pour encourager la minorité de personnes qui renoncent encore aux masques. Les anglais qui ne se couvrent pas le visage risquent une amende de 100 à 3 200 £ (130 à 4 200 $). Les autorités turques et toscanes en ont distribué gratuitement aux citoyens. Peut-être les gouvernements devraient-ils en faire plus, comme payer les gens pour qu’ils les portent. Après tout, les grands avantages économiques d’une telle mesure ont finalement été démasqués.

En pleine crise économique, la fortune de Jeff Bezos dépasse les 200 milliards de dollars

Des manifestants installent une guillotine devant la maison de Jeff Bezos (Amazon)