in

Covid-19. La Chine met en quarantaine la ville de Jilin (4,5 millions d’habitants)


Une ville du nord-Est de la Chine a partiellement fermé ses routes, stoppé les transports en commun et fermé des écoles après l’émergence d’un cluster de coronavirus.

La ville de Jilin, qui compte plus de quatre millions d’habitants, a suspendu les services de bus et de train et a déclaré qu’elle ne permettrait pas aux résidents de quitter la ville sauf s’ils ont obtenu un résultat négatif au test COVID-19 au cours des 48 dernières heures et s’ils effectuent une période non spécifiée d’ « isolement ».

« Tous les cinémas, gymnases, cybercafés et autres lieux de divertissement doivent être fermés immédiatement, et les pharmacies doivent signaler toutes les ventes de médicaments contre la fièvre et d’antiviraux », a déclaré le gouvernement local dans un communiqué.

La ville, située dans la province éponyme de Jilin, borde la Russie et la Corée du Nord. Un cluster a été signalé et le vice-maire de Jilin a averti mercredi que la situation était « extrêmement grave et compliquée » et qu’il y avait « un risque majeur de propagation ».

«  La gare de Jilin est totalement bouclée , témoigne Wang Yihan, une résidente de Jilin. Les trains de passagers ne s’arrêtent pas ici. Et c’est la même chose sur les routes. Au péage, seuls les camions de marchandises peuvent passer. Les magasins, les karaokés, les cinémas sont fermés. Ceux qui veulent sortir doivent passer un test de dépistage. Si c’est négatif, ils ont le feu vert.  »

Mesures drastiques

La ville de Shulan, dans la même province, a enregistré six nouveaux cas mercredi, ce qui porte à 21 le nombre total de cas liés à un blanchisseur local. La municipalité a fermé les transports publics, y compris les trains quittant la ville le dimanche.

Le Parti Communiste chinois a décidé de mettre en place des mesures de confinement à chaque fois qu’un cluster apparaît afin d’éviter une deuxième vague épidémique.

L’apparition de nouveaux cas dans l’épicentre chinois de Wuhan ces derniers jours, après des semaines sans nouvelles infections, a incité les autorités locales à organiser une grande campagne de dépistage pour les 11 millions d’habitants de la ville.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emmanuel Macron à un soignant au sujet de la médaille : « Si vous ne la voulez pas, ne la prenez pas ! »

Un mot pour décrire le monde de demain |Aurélien Barrau