in ,

Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, promet 10 milliards de dollars pour la lutte contre le changement climatique


Le fondateur et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a annoncé lundi le lancement d’un nouveau Fonds pour combattre les effets du changement climatique.

Il a déclaré dans un post Instagram qu’il s’engageait à verser 10 milliards de dollars pour lancer le fonds, qui s’appellera le Fonds Bezos pour la Terre, et accordera des subventions à des scientifiques, des militants et d’autres organisations dans leurs efforts pour « préserver et protéger le monde naturel ».

« Nous pouvons sauver la Terre », a écrit Bezos dans son post. « Il va falloir une action collective de la part des grandes entreprises, des petites entreprises, des États nations, des organisations mondiales et des individus ».

« Le changement climatique est la plus grande menace pour notre planète », a-t-il ajouté. « Je veux travailler avec d’autres pour amplifier les moyens connus et pour explorer de nouvelles façons de lutter contre l’impact dévastateur du changement climatique sur cette planète que nous partageons tous ».

M. Bezos a ajouté à son poste qu’il s’attend à ce que le Fonds pour la Terre commence à accorder des subventions aux causes liées au climat dès cet été. La nouvelle du nouveau fonds, bien qu’inattendue, arrive alors qu’Amazon cherche à répondre aux critiques selon lesquelles son commerce électronique et ses activités de transport maritime alimentent les émissions mondiales de carbone.

Amazon Employees for Climate Justice a déclaré lundi que, bien qu’elle soutienne la décision de Bezos, elle reste préoccupée par le soutien de la société à l’industrie du pétrole et du gaz.

« Nous applaudissons la philanthropie de Jeff Bezos, mais une main ne peut pas donner ce que l’autre lui retire », a déclaré le groupe dans un communiqué. « Les habitants de la Terre doivent savoir : Quand est-ce qu’Amazon va arrêter d’aider les compagnies pétrolières et gazières à ravager la Terre avec encore plus de puits de pétrole et de gaz ? »

L’entreprise, qui espère répondre à ce genres de critiques, a lancé ces derniers mois des initiatives destinées à réduire son impact sur l’environnement.

L’année dernière, Bezos a dévoilé un plan ambitieux de lutte contre le changement climatique et s’est engagé à honorer les objectifs de l’accord de Paris dix ans plus tôt, malgré le retrait du président Donald Trump de l’accord historique sur le climat au début de son mandat.

Dans le cadre de ces plans, Amazon a déclaré en septembre qu’elle achèterait une flotte de fourgonnettes électriques pour commencer à livrer des colis aux clients en 2021, avec 10 000 nouveaux véhicules en service d’ici 2022 et la totalité des 100 000 en service d’ici 2030.

LIRE AUSSI : Amazon a émis 44 millions de tonnes de dioxyde de carbone, soit presque autant que le Danemark

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aurélien Barrau et la 5G : « Nous ne sommes pas obligés de le faire, nous sommes obligés de tenter de survivre »

Selon Monique Pinçon-Charlot, Emmanuel Macron « a été placé à l’Elysée par les puissances d’argent »