Découverte d’une molécule qui rend les plantes plus résistantes à la sécheresse

tomate sécheresse resistance

Des chercheurs français ont trouvé une solution pour augmenter la résistance de fruits et légumes face à la sécheresse. Une molécule déjà présente dans les plantes nommée acide beta-cyclotcitrique que personne ne connaissait jusqu’à présent.

En arrosant les plantes avec l’acide beta-cyclotcitrique, les scientifiques ont remarqué que les plantes avaient moins soif.

Dans le milieu naturel, l’acide beta-cyclotcitrique prévient la plante qu’il y a trop de lumière. Il lui indique la nécessité de ce mettre en « mode économie d’énergie ».

Le chercheur français Michel Havaux, de l’institut de biosciences d’Aix-Marseille, est le premier à la découvrir. Il également réussi à la produire en grande quantité en laboratoire.

Pour tester son analyse, le chercheur a mis en place une série de tests avec des poivrons, des tomates et des fleurs. Il a d’un côté arrosé d’eau et de sa molécule des plantes, et de l’autre côté, il a arrosé les plantes qu’avec de l’eau. Il les a ensuite privé d’eau pendant une semaine par une forte chaleur. Ensuite, il a de nouveau arrosé ses plantes et celles qui n’avaient pas reçu la molécule sont mortes ou ont jauni, tandis que celles qui avaient reçu le traitement à l’acide beta-cyclotcitrique se portaient très bien.

Michel Havaux souhaite désormais testé sa découverte sur un champ grandeur nature et avec d’autres plantes sur une culture de maïs ou de blé. Des industriels sont déjà intéressés par cette molécule naturelle, biodégradable, qu’il fabrique avec du beta carotène, soit de la Vitamine A.

croisières pollution cannes

Cannes : les croisiéristes non-signataires de la charte environnementale bannis

POhqZIOJK E

Olivier Delamarche : Pourquoi la Fed injecte 75 mds de dollars par jour ? Banques en faillite ?