in

« La situation épidémique dans la capitale est extrêmement grave », selon le porte-parole de la mairie de Pékin


Tous les sites de sports et de divertissement en salle ont été fermés lundi dans la capitale chinoise alors que les autorités se précipite pour contenir une nouvelle vague épidémique de coronavirus liée à un marché de gros des produits alimentaires, certains quartiers étant soumis à un confinement complet.

Des dizaines de milliers de personnes ont également été ciblées dans le cadre d’un vaste programme de tests et de traçabilité, l’Organisation mondiale de la santé ayant indiqué que plus de 100 cas avaient été confirmés jusqu’à présent.

« Plus de 100 cas ont maintenant été confirmés », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle, ajoutant que l’origine du cluster n’était toujours pas claire.

« Un foyer comme celui-ci est une préoccupation et doit être étudié et contrôlé – et c’est exactement ce que font les autorités chinoises », a déclaré le directeur des urgences de l’OMS, Mike Ryan.

Les autorités ont verrouillé 21 lotissements près de Xinfadi dans le sud de la ville et un autre marché, Yuquandong, dans le nord-ouest du district de Haidian, où des cas liés au cluster Xinfadi ont été détectés.

« La situation épidémique dans la capitale est extrêmement grave », a déclaré  Xu Hejian, un porte-parole de la mairie de Pékin, parlant de « course contre la montre » face au coronavirus.

Les responsables ont déclaré qu’ils étaient en train de tester le virus pour plus de 90 000 personnes vivant dans les quartiers verrouillées. Ils ont dit que 200 000 personnes avaient visité le marché de Xinfadi depuis le 30 mai et qu’ils essayaient de tous les retrouver et de les tester, y compris de faire du porte à porte.

Plus de 8 000 travailleurs du marché ont été testés et envoyés dans des installations de quarantaine centralisées.

La fermeture du marché de Xinfadi – un complexe tentaculaire pour les ventes de viande et de produits ainsi que de fruits de mer qui fournit jusqu’à 80% des produits de la ville, selon les médias d’État – a soulevé des préoccupations concernant les pénuries alimentaires. Lundi, les autorités se sont engagées à augmenter les disponibilités pour maintenir les prix et les stocks stables.

Les autorités craignent que le virus ne se propage depuis Pékin. Plusieurs villes chinoises ont exhorté leurs habitants à ne pas se rendre dans la capitale. La ville de Daqing, dans la province du Heilongjiang, dans le nord-est du pays, a commencé à obliger les voyageurs de Pékin à subir 21 jours d’isolement.

La Chine, qui a signalé un total de 83 000 infections au Covid-19 et un bilan officiel de 4 634 morts, se vante de son succès dans la lutte contre le virus. Mais les analystes et les chercheurs ont mis en doute les chiffres rapportés par le régime chinois.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les émissions de CO2 de 13 entreprises laitières correspondent à celles de l’ensemble du Royaume-Uni

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter à son rythme le plus rapide de l’histoire, prévient l’AIE