Brésil : 130 plages touchées par des marées noires mystérieuses

Au Brésil, l’actualité écologique continue de faire parler d’elle. Après la déforestation en Amazonie, les brésiliens doivent faire face à une marée noire.

Depuis septembre, des galettes de pétrole sont constatées sur au moins 2000 km de côté. Pour Jair Bolsonaro, la pollution serait due à des navires étrangers.

« S’il s’agissait du naufrage d’un pétrolier, les fuites continueraient en ce moment, a-t-il fait valoir. Cela semble être criminel, ce pétrole pourrait avoir été déversé en mer », a déclaré le président brésilien.

Le ministère de l’environnement brésilien a déjà annoncé qu’une enquête était menée et que la priorité était pour l’instant d’ « agir vite pour retirer ce qui est au sol ». Sur Twitter, le ministre a indiqué que « plus de 100 tonnes de pétrole » avaient déjà été retirées des plages du Nord-Est.

Depuis quelques semaines, des photos de tortues des mer complètement empêtrées dans des galettes de pétrole font le tour du monde. Pour le projet Tamar, spécialisé dans la protection des tortues marine, il s’agit de « la pire tragédie environnementale » à laquelle il doit faire face depuis sa création en 1980.

FjS7MzHK32U

Russie : coup de chaud en Sibérie | ARTE

Ces 20 entreprises, dont Total, sont responsables d'un tiers des émissions de CO2

Ces 20 entreprises, dont Total, sont responsables d’un tiers des émissions de CO2