in

Répression au Chili : Des policiers français envoyés pour former les forces du régime


répression au chili _ la police française va former les policiers chiliens

Mise à jour 19h : La police nationale vient de réagir aux déclarations du président chilien, Sebastian Piñera, qui a annoncé récemment qu’une collaboration avec la police française dans le cadre du « maintien de l’ordre » au Chili qui devait avoir lieu cette semaine.

________________________________________________________________

Le Chili va recevoir cette semaine une délégation de policiers anglais, espagnols et français pour « enrichir les stratégies et procédures opératoires afin d’améliorer le maintien de l’ordre ». L’annonce a été faite par le président chilien, Sebastián Piñera , dans le cadre d’une visite à l’école des sous-officiers des carabiniers.

Selon la presse sud-américaine qui cite directement les plus hauts responsables chiliens, la police française va former les policiers chiliens à un meilleur maintien de l’ordre. Le Chili est actuellement en proie à une révolte populaire qui a déjà fait au moins 26 morts et des milliers de blessés.

« Les carabiniers du Chili recevront dès cette semaine les conseils professionnels de la police anglaise, espagnole et française pour pouvoir enrichir les stratégies et la procédure opératoire afin de pouvoir améliorer les mécanismes de contrôle de l’ordre public, afin de mieux protéger nos compatriotes », a déclaré le président Sebastián Piñera .

Quelques instants après cette déclaration, le sous – secrétaire de l’intérieur, Rodrigo Ubilla , a expliqué en quoi consistait cette collaboration.

« Il s’agit essentiellement du soutien de la police européenne afin d’évaluer comment, dans les situations de conflit grave et de violence comme cela a été le cas ces derniers jours, nous pouvons améliorer le travail de contrôle de l’ordre public, le contrôle de ce que sont ces manifestations violentes « , a-t-il déclaré.

Depuis plus d’un mois, la population chilienne manifeste contre la hausse des prix et la politique libérale du président Sebastián Piñera. L’augmentation de trente pesos (trois centimes d’euros) du prix des transports publics pour la cinquième fois en deux ans a provoqué la colère des étudiants, rejoints rapidement par la population.

De nombreuses vidéos montrent les policiers et militaires chiliens tirer à balles réelles sur les manifestants. Plusieurs ONG dont Human Rights Watch (HRW) dénoncent « de graves violations des droits de l’Homme de la part de la police ».

Fin octobre, le  sénateur Rodrigo Galilea a cité la France et Emmanuel Macron comme modèle de maintien de l’ordre. Des déclarations qui ont choqué jusque sur la blogosphère française.

«Nous ne sommes pas les premiers à souffrir d’une telle situation [de crise]. Je veux simplement rappeler ce qu’il s’est passé, il y a quelque temps, en France. Un pays également démocratique, également néolibéral, comme diraient certains de ceux du banc de l’opposition. Ils ont eu à faire face aux gilets jaunes. Et vous savez ce que demandaient les gilets jaunes?

La hausse du salaire minimum, l’impôt sur la fortune, des demandes dans les services de bases, des référendums, le respect des citoyens et la destitution du président Macron. 

Dans un pays comme la France, les choses ont été résolues de la même manière dont elles doivent être résolues au Chili. Évidemment que le président Macron a dû faire appel à la police et à l’armée. Personne n’aime faire cela, mais il a dû le faire. Le président Piñera aussi, car son devoir fondamental, c’est la sécurité de ce pays.»

Beaucoup d’internautes avaient critiqué Emmanuel Macron accusé d’être un exemple pour les régimes autoritaires qui tirent sur les manifestants à balles réelles.

Cette collaboration entre policiers français et chiliens ne fait que renforcer les critiques contre la répression des manifestations en France comme au Chili. Cette annonce apparaît comme une alliance de circonstance entre élites libérales prêtes à mater les peuples pour asseoir un pouvoir basé sur la destruction des droits sociaux et favoriser les inégalités.

 

SUIVEZ ISSUES.FR SUR FACEBOOK : CLIQUEZ ICI

 


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Un ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Patrick Sébastien : « J’en veux à certaines personnes du gouvernement d’avoir ce mépris » pour les Gilets Jaunes

Police Nationale Chili Formation

La France repousse sa mission de formation des policiers chiliens