Coronavirus. Onze quartiers de Pékin placés en confinement en raison d’un nouveau cluster

Une dizaine de quartiers résidentiels du sud de Pékin ont été confinés en raison d’un nouveau cluster de Covid-19 en Chine. Les cas seraient liés à un marché de viande.

Neuf écoles et jardins d’enfants ont été fermés et onze quartiers résidentiels placés sous quarantaine après la découverte d’un cluster dans le sud de la capitale chinoise. Jusqu’à présent, sept cas sont liés au marché de la viande de Xinfadi.

Au moins 45 personnes sur 517 ont été testées positives au Covid-19 au marché du district de Fengtai, dans le sud-ouest de la ville. Selon le responsable de ce marché pour grossiste de viande, le virus a été détecté sur les planches à découper utilisées pour manipuler du saumon importé.

Vendredi, les autorités ont décidé de fermer deux marchés visités par l’un des cas connus. Les principales chaînes de supermarchés, dont Carrefour, ont également retiré tous les stocks de saumon dans la capitale.

La crainte d’une résurgence du coronavirus est prise très au sérieux par le Parti Communiste Chinois au pouvoir. Les autorités locales ont ordre de prendre des mesures draconiennes dès que des cas positifs sont découverts.

La majorité des cas en Chine au cours des derniers mois étaient des ressortissants étrangers testés à leur retour chez eux. Les cas locaux sont beaucoup plus rares depuis la fin du confinement à Wuhan.

Les pires scénarios sur le réchauffement climatique pourraient être révisés à la hausse

Entre pandémie de coronavirus et crise économique, le retour à la terre des Libanais