L’Iran menace de faire du territoire d’un potentiel agresseur un « champ de bataille principal »

Iran Gardiens de la révolution

L’Iran est pointée du doigt par les Etats-Unis et ses voisins saoudiens suite aux bombardements d’installations pétrolières en Arabie Saoudite.

Si les rebelles houthis du Yémen ont revendiqué l’attaque, l’administration américaine a décidé d’augmenter les sanctions financières contre le régime des mollahs et d’envoyer des troupes supplémentaires au Moyen Orient.

De son côté, l’Iran menace de faire de tout pays agresseur un « champ de bataille principal ». Le commandant des Gardiens de la révolution iranienne a averti que tout pays qui attaque la « République Islamique » verra son territoire devenir le « champ de bataille principal » du conflit.

« Celui qui veut que sa terre devienne le champ de bataille principal, allez-y », a déclaré le commandant de la garde Hossein Salami lors d’une conférence de presse à Téhéran. « Nous ne laisserons jamais une guerre empiéter sur le territoire iranien. »

« Attention, une agression limitée ne restera pas limitée. Nous continuerons jusqu’à la destruction complète de tout agresseur », a-t-il dit.

Le Moyen Orient pourrait devenir le théâtre d’une nouvelle guerre destructrice dans une région stratégique où est exportée une grande partie de la production mondiale de pétrole.

Une guerre entre l’Iran et l’Arabie saoudite soutenue par les Etats-Unis provoquerait une hausse immédiate et sans précédent du prix du pétrole ainsi que des dégats humains et matériels colossaux.

Au Moyen-Orient, la Syrie, l’Irak et le Yémen font déjà face à des guerres meurtrières depuis de nombreuses années. La possibilité de voir un pays aussi grand et peuplé que l’Iran en guerre aurait des conséquences humanitaires désastreuses. Israël, les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite pourraient également être touchés par des missiles balistiques iraniens tout comme les pétroliers et les oléoducs acheminant le pétrole et le gaz à travers les océans.

Japon Iran

Le Japon maintient ses liens avec l’Iran, les USA envoient des troupes en Arabie saoudite

Mahdi Al Mashat Yémen

Les Houthis du Yémen proposent la fin de la guerre avec l’Arabie saoudite