in ,

Le Conseil italien inondé immédiatement après avoir rejeté des mesures sur le changement climatique


Venise sous les eaux réchauffement climatique

Le conseil régional de Vénétie, situé sur le Grand Canal de Venise , a été inondé mardi soir pour la première fois de son histoire – juste après avoir rejeté les mesures de lutte contre le changement climatique. La ville italienne historique a été mise à genoux cette semaine par la pire inondation qu’elle ait connue depuis plus de 50 ans.

La chambre du conseil du palais Ferro Fini a commencé à être inondée à environ 22 heures, heure locale, alors que les conseillers débattaient du budget régional pour 2020, a déclaré le conseiller du Parti démocrate, Andrea Zanoni, dans un long message sur Facebook.

« Ironiquement, la chambre a été inondée deux minutes après que la Ligue majoritaire, les Frères d’Italie, et les partis de Forza Italia aient rejeté nos amendements visant à lutter contre le changement climatique », a déclaré Zanoni, vice-président du comité de l’environnement.

Parmi les amendements rejetés figuraient des mesures visant à financer les sources d’énergie renouvelables, à remplacer les bus au diesel par « des véhicules plus efficaces et moins polluants », à éliminer les foyers polluants et à réduire l’impact des plastiques.

Zanoni a ensuite accusé le président de la région de Vénétie, Luca Zaia, membre du parti d’ extrême droite de la Ligue Matteo Salvini , d’avoir présenté un budget « sans action concrète pour lutter contre le changement climatique ».

Le porte-parole du conseil régional, Alessandro Ovizach, a confirmé à CNN que le conseil avait été inondé après avoir discuté des amendements au budget 2020 – sans préciser lesquels.

Les réunions du conseil régional de jeudi et vendredi ont été déplacées à Trévise à cause des inondations, selon le site internet du conseil. Mardi, le maire de Venise, Luigi Brugnaro, a accusé le changement climatique d’être à l’origine des marées exceptionnellement hautes de Venise et a déclaré que l’inondation était « une blessure qui laissera une marque permanente ».



Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Un ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Le dernier rapport de l’AIE alerte sur l’urgence des changements radicaux dans l’énergie

Gilets jaunes, un an après : Jérôme Rodrigues