« Payez vos impôts, faites pas les malins » : Thierry Breton tacle le patron de Facebook, Mark Zuckerberg

Thierry Breton, commissaire européen, a menacé le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg dans un « débat » retransmis en direct sur Internet.

Le message principal qu’a souhaité faire passer Thierry Breton était : respectez nos règles ou attendez-vous à ce qu’une réglementation les fasse respecter. Le commissaire européen au Marché Intérieur a clairement visé la question des valeurs démocratiques européennes et la fiscalité.

« En Europe, nous avons des valeurs [claires et fortes]. Elles sont claires. Et si vous comprenez extrêmement bien l’ensemble de nos valeurs sur lesquelles nous construisons notre continent, année après année, vous comprenez comment vous devez vous comporter », a déclaré le commissaire.

« Et je pense que lorsque vous dirigez une plateforme systémique, il est extrêmement important de comprendre ces valeurs afin que nous puissions anticiper – et mieux encore – travailler ensemble, pour construire, année après année, la nouvelle gouvernance.

« Nous n’y arriverons pas du jour au lendemain. Nous devrons la construire année après année. Mais je pense qu’il est extrêmement important d’anticiper ce qui pourrait créer une « mauvaise réaction » qui nous obligerait à réglementer ».

Puis Thierry Breton a évoqué la question de la fiscalité. Il a mis en garde le PDG de Facebook quant au non payement des impôts dans les pays où la société réalisait des bénéfices.

« Pensons aux impôts », a ajouté M. Breton. « J’ai moi-même été PDG et j’ai toujours dis à mon équipe, ne jouez pas aux plus malins. Payez des impôts là où vous devez payer des impôts. N’allez pas dans des paradis fiscaux. Payez des impôts. Ne faites pas les malins avec ça. C’est une question importante pour les pays où vous opérez – alors ne faites pas trop les malins.

« ‘Cette idée de ne pas trop faire les malins’, est peut-être quelque chose que nous devrons apprendre dans les jours à venir. »

L’échange courtois mais sévère entre les deux responsables démontre les tensions autour de la taxation des GAFA au sein de l’Union Européenne. Donald Trump a déjà fait savoir à plusieurs reprises qu’il s’opposait aux volontés européennes en menaçant de répliquer par de nouvelles taxes sur les produits européens.

Les éleveurs américains pourraient abattre 10 millions de porcs à cause du Covid-19

La moyenne mobile du nombre des décès Covid-19 repart à la hausse