Coronavirus. Quelles sont les choses essentielles à avoir à domicile en cas de quarantaine

3deac4c046c3e651edc553ac8728fc65 800x450 1
Le président de la Lombardie se place en quarantaine.

La propagation du coronavirus en France a provoqué la panique dans de nombreux magasins. Les rayons de pâtes et de riz ont été dévalisés par les clients qui craignent une mise en quarantaine des clusters (zones identifiées comme ayant de nombreux cas infectés avérés).

Au-delà de savoir si cette panique est justifiée, il est intéressant de se questionner sur les premières nécessités à avoir à domicile au cas où vous revenez d’une zone contaminée comme la Chine ou le Nord de l’Italie. Le Ministère de la Santé conseille de rester au moins quatorze jours à son domicile afin de s’assurer que l’on n’est pas infecté.

Dans ce petit article, nous allons vous proposer quelques idées de produits à avoir pour pouvoir s’assurer que vous passiez une quatorzaine ou quarantaine sans embûche.

La nourriture de base et l’eau

Les premiers produits auxquels vous devez penser sont les produits secs comme les pâtes, le riz, les haricots ou encore la farine. Ce sont des aliments qui se gardent et qui vous permettent de varier vos plats. Vous pourrez tenir même un mois ou deux si vous savez gérer votre stock en cas de quarantaine prolongée.

Après les produits secs, il faut penser aux éléments liquides qui les accompagneront. Dans le rayon boîtes de conserve, vous trouverez votre bonheur. Le thon, les tomates, les haricots, les lentilles (riches en fer), les champignons sont parfaits. Pensez à vérifier que votre ouvre boîte est toujours dans le coin, vous en aurez besoin.

On a parfois tendance à oublier l’essentiel : l’eau. C’est lourd et si vous êtes en appartement, il va falloir monter les escaliers. Mais c’est la base. Si vous ne la buvez pas au robinet, il va falloir faire le plein. Il est conseillé de boire 1.5L par jour et par personne. Il vous suffit de faire le calcul pour votre famille et la durée de votre isolement à domicile.

Les produits hygiéniques

Si les rayons de riz et de pâtes ont été dévalisés ces derniers jours, il faut également penser aux produits hygiéniques. C’est essentiel pour pouvoir vivre à domicile dans de bonnes conditions surtout en pleine épidémie !

Si vous vous y êtes pris trop tard, vous ne trouverez plus de produits pour désinfecter vos mains. Les pharmacies ont été dévalisées mais elles devraient rapidement être réapprovisionnées. Demandez une date à votre pharmacien ou sinon pensez à acheter du savon que vous utiliserez avec de l’eau chaude. C’est mieux que rien !

N’oubliez pas le papier hygiénique, les mouchoirs, les produits de soins féminins et les couches si vous avez de jeunes enfants. L’hygiène est essentielle dans une période de pandémie.

Les médicaments, masques, vitamines et la trousse de soin

Il est fort probable que, comme beaucoup, vous n’ayez pas de masque FFP2 ou FFP3 à la maison. Les pharmacies ont été prises d’assaut dès les premières semaines par crainte de rupture de stock. Les masques FFP1 servent surtout à protéger vos interlocuteurs si vous êtes potentiellement malade. Les FFP2 et FFP3 sont désormais réservés aux médecins et personnels soignants. Emmanuel Macron a annoncé que l’Etat allait réquisitionné les stocks et la production. Il faudra donc faire sans.

Nous avons relayé à plusieurs reprises ces derniers mois les appels de nombreux médecins qui souhaitaient relocaliser la fabrication des médicaments en France. Comme souvent, ils n’ont pas été écoutés par le gouvernement et désormais, les autorités craignent une pénurie de médicaments à cause de l’épidémie de coronavirus en Chine. Les premières victimes de cette politique du profit plutôt que de la santé sont les personnes atteintes d’une maladie chronique.

Si vous avez un traitement régulier, il est préférable de prendre un mois de plus pour s’assurer que vous n’ayez aucun problème en cas d’allongement de votre quarantaine. Il est possible de se faire aider par son médecin traitant pour avoir une ordonnance exceptionnelle plus longue. La décision lui revient et il n’est pas obligé d’accepter.

En plus des médicaments pour un traitement, il est préférable d’avoir mis de côté des médicaments en libre service comme les analgésiques, les médicaments pour l’estomac, contre la toux et le rhume.

Votre trousse de soin est-elle complète ? Si ce n’est pas le cas, il est temps de faire le nécessaire pour vous assurer de ne manquer de rien si vous avez un problème de santé mineur. Il est possible que dans les prochaines semaines, les services de santé soient débordés, il faudra peut être savoir se débrouiller seul un minimum.

Cette trousse peut inclure des packs de pommades en tout genre, des bandages, des compresses, un thermomètre, des ciseaux, une couverture d’urgence, des gants en latex, une solution d’eau oxygénée, lampe de poche etc.

En pleine épidémie, il est préférable de revigorer son système immunitaire avec une cure de vitamines. Si vous avez les moyens, pensez également à des huiles essentielles comme la ravintsara qui est un bon antiviral. Il existe également des sprays ambiants composés d’huiles essentielles pour assainir la maison et lutter contre les bactéries.

Le divertissement et la santé psychologique

Pour beaucoup, la quarantaine permettra de lire tous ces livres qui squattent votre bibliothèque et que vous n’avez jamais pris le temps de lire. Face au stress et la solitude, rien ne vaut le divertissement. Pour s’occuper, pensez à faire le plein de livres, de séries Netflix ou encore des jeux vidéos ou de société. Prenez le temps libre pour faire ce que vous n’avez pas le temps de faire d’habitude.

88265941 2385985014975475 6281328492885835776 o

plage disparition climat

Climat. Près de la moitié des plages pourrait disparaître avant la fin du siècle

neige camions la bresse 854x604 1

Climat. Vers « des températures supérieures à la moyenne » ces prochains mois prévient l’Organisation météorologique mondiale