in

Les milliers d’urnes empilées dans les salons funéraires de Wuhan soulèvent des questions sur le nombre réel de morts


Les nombreuses piles d’urnes de cendres des victimes de l’épidémie de coronavirus à Wuhan ont choqué le monde. Les images des salons funéraires interrogent sur la version officielle du Parti Communiste chinois quant au nombre réel de morts dans la province d’Hubeï.

Les familles des personnes ayant succombé au virus dans la ville du centre de la Chine, où la maladie est apparue pour la première fois en décembre, ont été autorisées à ramasser les cendres incinérées dans huit salons funéraires locaux à partir de cette semaine. Ce faisant, des photos de milliers d’urnes transportées ont circulé sur les réseaux sociaux chinois.

À l’extérieur d’un salon funéraire, des camions ont expédié environ 2 500 urnes mercredi et jeudi, selon le média chinois Caixin. Une autre photo publiée par Caixin montre 3 500 urnes empilées au sol à l’intérieur. Personne ne sait combien d’urnes ont été remplies.

Les personnes qui ont répondu au téléphone dans six des huit salons funéraires de Wuhan ont déclaré qu’elles n’avaient pas de données sur le nombre d’urnes en attente de collecte ou qu’elles n’étaient pas autorisées à divulguer les chiffres.

Certaines familles ont déclaré avoir été obligées d’attendre plusieurs heures pour récupérer les cendres. Les photos ont circulé alors que les décès massifs dus au virus ont augmenté en Occident, notamment à Milan, Madrid et New York, alors que les infections mondiales s’élèvent au-delà de 600000 cas, et plus de 29000 morts.

Selon les chiffres du gouvernement chinois, 2 535 personnes à Wuhan sont mortes du virus. L’annonce de la levée du verrouillage en vigueur depuis janvier est intervenue après que la Chine a déclaré que son décompte de nouveaux cas avait atteint zéro et intensifié les contacts diplomatiques avec d’autres pays durement touchés par le virus, en envoyant, pour certains, des fournitures médicales.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 avril 2017 : Quand Mélenchon prédisait « un krach sanitaire »

Echanges houleux entre médecins au sujet du traitement à la chloroquine de Didier Raoult