Les hôpitaux suisses risquent de s’effondrer dans 10 jours si le virus continue de se propager

systeme santé suisse effondrement coronavirus

Le système de santé suisse risque d’être submergé dans les dix prochains jours si le coronavirus continue de se propager aussi vite. Les autorités demandent à la population de respecter les mesures sanitaires afin d’éviter une vague massive de nouveaux patients infectés dans les hôpitaux.

En Suisse, 2650 personnes sont infectées et 19 seraient déjà décédées du Covid-19. Les autorités craignent une augmentation rapide des cas dans les prochains jours ce qui pourrait provoquer un effondrement du système hospitalier.

Pour s’assurer que les prochains jours ne se transforment pas en un scénario à l’italienne, Daniel Koch, chef de la division des maladies transmissibles de l’Office fédéral de la santé, a demandé à la population de respecter les mesures strictes d’urgence y compris les interdictions de rassemblements et d’événements.

« Les personnes infectées aujourd’hui ne nous frapperont que dans 10 jours », a déclaré Koch lors d’une conférence de presse. «Nous devons nous assurer que le taux d’infection baisse aujourd’hui, car sinon, dans 10 jours (les hôpitaux suisses) ne pourront pas le gérer», rapporte Reuters.

La Suisse a mobilisé 8 000 militaires pour aider les autorités civiles et le personnel médical. Seulement 1 000 à 1 200 lits de soins intensifs sont disponibles dans le pays et le personnel soignant manque cruellement.

A l’hôpital universitaire de Genève, une grande tente bleue a été mise en place à l’extérieur du bâtiment pour dépister et tester les malades. L’hôpital devrait dans les prochains jours doubler sa capacité de soins intensifs en ajoutant plus de lits aux chambres existantes.

Le chef de la division des maladies transmissibles de l’Office fédéral de la santé a indiqué que seules les personnes les plus à risque étaient testées et celles qui pourraient avoir besoin d’une hospitalisation.

« Au départ, vous testez le plus largement possible », a déclaré Koch. «Cette phase est terminée en Europe. Il est impossible pour le moment … de tester tous ceux qui auraient pu être infectés. »

Le gouvernement suisse demande à la population de limiter les relations sociales. Les jeunes sont invités à rester chez eux et à éviter d’entrer en contact avec une personne âgée ou fragile.

francais applaudissent soignants confinement

Coronavirus. Les français applaudissent le personnel soignant depuis leur balcon

aurelien barrau coronavirus

Aurélien Barrau : « Pourquoi les scientifiques sont écoutés pour le coronavirus et pas pour la crise climatique ? »