in ,

Niger : 71 soldats tués dans l’attaque d’une base militaire


Au Niger, un poste militaire a été attaqué par des groupes armés jihadistes provoquant la mort de 71 militaires. Une attaque sanglante qui arrive quelques jours avant le sommet Elysée – Sahel qui vient d’être reporté à début 2020.

Le poste militaire d’Inates situé à 250 km de Niamey a été attaqué par plusieurs colonnes de véhicules, dont des blindés et des motos. Selon les premières informations données par l’Etat Major nigérien, les jihadistes venaient du nord Mali et était très bien informés sur le camp militaire.

« Dès les premiers coups de feu, ils ont détruit la poudrière et le centre de transmission, privant les soldats de l’accès à leurs munitions et de toute communication avec l’extérieur. C’est seulement 6h après les premiers tirs qu’un véhicule de liaison a réussi à rallier à 21h le poste militaire d’Ayorou, distant de 80 kilomètres, pour donner l’alerte », indique RFI.

L’arrivée tardive de renforts ont permis de repousser les assaillants mais les victimes se comptent par dizaines comme le nombre de blessés.

La situation au Sahel est de plus en plus compliquée à l’heure où la France se dit prête à mettre fin à l’opération Barkhane si les pays de la région le souhaitent. Une menace d’Emmanuel Macron aux dirigeants africains qui font face à un mécontentement populaire et à un rejet toujours plus important de la présence française.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donald Trump critique Greta Thunberg, elle lui répond en changeant sa bio Twitter

Une députée veut lutter contre « l’âgisme », un « racisme anti-vieux », symbolisé par l’expression « ok boomer »