in ,

Italie : le « patient 1 » déclaré guéri a été de nouveau testé positif


©Marco Passaro IPA Agency/Maxppp -

Le « patient 1 » italien était le symbole du combat contre le coronavirus. L’homme de 38 ans, jeune, sportif et futur papa, avait concentré tous les espoirs d’un peuple dans sa guérison après trois semaines d’hospitalisation. Les médias italiens viennent d’annoncer qu’il a de nouveau été testé positif.

Le « patient 1 » avait pourtant été déclaré négatif après une série de tests et un long traitement. Mais hier, il a montré un faible degré de positivité à la maladie.

« Mais il est guéri, nous le confirmons » – rassure le professeur Giovanni Di Perri, virologue et responsable des maladies infectieuses à Amedeo di Savoia – Dans ces cas-là, il est tout à fait normal qu’il y ait une phase d’oscillation entre la négativité et la positivité. Cela se produit dans toutes les infections », cite la Repubblica .

Pour le virologue italien, il s’agit d’une « queue » de l’infection et non d’un récurrence, comme le prouve la légère positivité du test. Malgré tout, il a été demandé à ce futur père de famille, dont la femme enceinte de huit mois a également été testée positive mais bénine, de rester chez lui et faire de nouveau dépistage dans les prochains jours.

Cette annonce est une véritable désillusion pour l’Italie entière qui avait porté beaucoup d’espoir dans la guérison du « patient 1 ». Le pays vit actuellement une crise sanitaire sans précédent qui a totalement submergé le système hospitalier. L’Italie vit en quarantaine généralisée pour tenter d’endiguer la propagation du virus qui a déjà contaminé plus de 20 000 personnes et en a tué plus de 2 500.

La possibilité d’être contaminé une deuxième fois par le coronavirus est faible selon les experts. Il existe quelques cas rares dans le monde cependant rien ne permet d’assurer que ces personnes ne possèdent pas des problèmes d’anticorps qui ne leur permettent pas de se défendre correctement contre une maladie. Les médias chinois avaient annoncé que 14% des personnes soignées à Guangdong avaient été malades une seconde fois mais ces chiffres font débat. Aucune étude n’a pour l’instant été consacrée à cette question.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus. En Alsace, les soignants débordés confient avoir renoncé à intuber des patients de 70 ans

Un italien témoigne depuis les soins intensifs et implore la population de rester chez elle